AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 De retour au bercail. Alejandro et Isobelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Lun 18 Jan - 1:19

De retour au bercail

feat. Alejandro et Isobelle

Isobelle avait traîné près du bois de Boulogne pendant un bon moment, quelques heures en réalité. Mais il n'y avait pas eu foule de clients pour le coup. La demoiselle n'avait eu que deux pauvres clients et les autres filles n'en ont eu guère plus. Enfin bon, elle n'allait pas se plaindre d'avoir un peu de tranquillité. Au moins les filles avaient un peu parlées. Elles étaient en concurrence pour les clients, mais sinon, elles n'avaient rien les unes contre les autres, ce n'étaient pas des sauvages non plus, enfin pas dans ce sens là. La jeune femme regarda l'heure sur son portable soigneusement rangé dans une pochette. Trois heures du matin. Plus personne ne viendra avant plusieurs heures, du moins c'est ce que se dit la demoiselle. Alors elle grimpa dans sa voiture garée bien plus loin, en profitant pour se changer, troquant sa jupe bien trop courte et son haut qui ne cachait que sa poitrine contre une simple robe avec un décolleté qui la mettait clairement à son avantage. Elle jeta ses vêtements à l'arrière du véhicule avant de rouler jusqu'à Pigalle. Elle se gara là où elle trouva de la place avant de marcher tranquillement vers un bâtiment qui de façade ressemblait presque à une habitation. Elle poussa alors la porte sans prendre la peine de frapper ou quoi que ce soit d'autre, c'était une sorte de moulin ici, les filles venaient et repartaient. Chaque fille venait donner une partie de ce qu'elle avait gagnée avant de repartir. Et Iso' n'échappait pas à la règle. Elle traversa alors une bonne partie du bâtiment, laissant le seul bruit de ses talons emplir les pièces. Elle entra dans une sorte de bureau où se trouvait un homme qui se chargeait de ce boulot. Isobelle lui donna alors la totalité de ce qu'elle avait gagné avec ces deux clients, quelques centaines d'euros, pour que l'homme puisse tout compter et diviser le tout. Il lui rendit ensuite quelques billets qu'elle inséra dans sa pochette. Elle traversa ensuite quelques autres pièces jusqu'à se retrouver devant une porte. Celle du bureau d'Alejandro. Il n'était pas très souvent ici, mais elle savait qu'il se pointait chaque matin avant d'aller bosser. Elle entra alors dans le bureau, sachant très bien qu'il ne serait pas là. Isobelle déposa sa pochette sur le bureau et ses chaussures au pieds de ce dernier avant de s'installer sur le fauteuil qui trônait derrière le massif objet en bois. Elle faisait assez souvent ça. Elle l'attendait simplement ici. Elle tira un peu sur le bas de sa robe pour recouvrir un peu ses cuisses avant d'y renoncer pour s'asseoir en tailleur, chose peu pratique en robe. Alors son vêtement se retrouva presque comme un tee-shirt mais elle s'en moquait bien. La jeune femme éloigna un peu le fauteuil du bureau et elle se mit à faire la tournoyer en poussant avec sa main sur divers objets qu'elle rencontrait. Elle gardait les yeux bien ouverts et regardait tout ce qui l'entourait devenir progressivement flou. Elle adorait faire ça. Et quand tout s'arrêta enfin, elle avait la tête qui tournait alors elle évitait de bouger. Cependant ses yeux se posèrent sur la porte où on distinguait clairement une silhouette que Isobelle ne connaissait que trop bien. Ses lèvres s'étirèrent alors pour afficher un sourire. Elle ne prit cependant pas le risque de se lever et de possiblement tomber. « Alej' ! Je ne pensais pas que tu serais ici aussi tôt aujourd'hui. » Cela sous-entendait clairement qu'il était arrivé au mauvais moment. En faites, elle faisait sa petite routine chaque matin, mais chaque matin, Alejandro arrivait bien plus tard, il arrivait quand elle pouvait enfin se lever sans tomber, quand ses idées étaient totalement en place. Elle avait même parfois le temps de dormir une petite heure.  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 550
▐ DOUBLE-COMPTES ? : Non
▐ AVATAR : Bernardo Velasco

▐ CREDITS : primbird


▐ AGE : 31
▐ PROFESSION : Mécano officiellement / proxénéte officieusement
▐ TU SQUATTES OU : Entre tes cuisses (a)
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les nanas bien sûr
▐ SITUATION AMOUREUSE : collectionneur de femmes
▐ RÉPERTOIRE RPS : place pour rp : OVERBOOKER

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Lun 18 Jan - 22:56

 
de retour au bercail
Isobelle et Alejandro

 

 

 
Cette nuit je devais aller au bureau afin de voir comment c’était déroulé la nuit pour les filles, j’en avais envoyé au bois de Boulogne afin de pouvoir faire un peu de concurrence, mais avec le froid c’était la période creuse on va dire. Chacune avait plutôt froid à être aussi peu habillé, je pense que Isobelle n’ira plus sur le trottoir pour l’hiver, je ne veux pas qu’elle attrape froid en ce moment enfin cela me donnerait l’occasion de lui donner chaud. Je termine mon café, trois heures du mat. je regarde ma pendule, les aiguilles tournée et je devais y aller plutôt afin de régler un petit soucie de papier. Apparemment une des filles s’est faite attraper pour racolage donc je devais la faire sortir. Celle-là c’était faite avoir plusieurs fois en plus bientôt elle fera tout planter et on ira tous en taule. J’allais devoir sévir, mais comment ? Baisser son pourcentage sur sa recette ? En plus elle était plutôt bien aimée des clients d’après les dires des autres. Vu les jalousies qui se forment parfois entres elles j’en entends de toutes les couleurs enfin j’en portais peu d’importance.


Descendant les escaliers de l’appartement, je manque de glisser, genre il a gelé ici ? Non c’était de l’huile que j’ai dû laisser d’hier. J’ai eu peur en même temps. J’enfourche la moto du fond du garage afin de me rendre au bâtiment. Personne dans la circulation alors je me dis que cela ne sera que rapide pour y aller. Arrivé devant le dit lieux je gare la moto dans la ruelle à cotés. Entrant et vais à l’étage où se trouve mon bureau. J’ouvre la porte et là je vois mon bébé sur ma chaise, qu’est-ce qu’elle faisait dessus ? Elle semble surprise « Bébé, tu fous quoi ? Je devais venir plus tôt pour un soucie. » Je m’approche du bureau, voyant sa robe bien remonter « tu m’explique ton petit délire là ? Depuis quand tu t’assois à ma place, devant mon bureau ? Ya un mec dessous c’est ça ? » Je regarde en dessous, non personne… Je m’adosse contre le bureau et la regarde « je demande des explications jeune fille sinon tu sais ce qui t’attends si cela me plait pas… » Je me mords la lèvre et regarde sa robe offrant une magnifique vue sur son décolleté. Putain ce que je ne ferais pas pour elle, je chasse mes envies perverse afin de pouvoir l’écouter.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________

pretty
honey

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Lun 18 Jan - 23:31

De retour au bercail

feat. Alejandro et Isobelle

Sortir ainsi pendant l'hiver était tout ce que détestait les filles, mais elles n'avaient pas le choix de sortir si peu vêtu. C'était leur gagne pain, ce qui leur permettait de manger et d'avoir un toit. Mais Isobelle avait sa technique pour avoir moins froid. Elle se baladait avec une thermos de café, en buvant quelques gorgée pour se réchauffer quand elle commençait à avoir vraiment trop froid. Mais cette nuit, elle n'en avait même pas eu besoin. Enfin de toute manière, Iso n'était pas la plus frileuse des filles, elle avait connu bien plus basses températures. Même si ces derniers temps, elle passait plus de temps bien au chaud à tenir compagnie à Alejandro qu'à arpenter les trottoirs pour espérer gagner quelques centaines d'euros. Son changement de statut ne la dérangeait aucunement. Après tout qui se plaindrait de ne plus voir, ou presque plus, le visage des habitués un peu étranges. La compagnie du jeune homme était nettement meilleure. Surtout qu'ils s'entendaient plutôt bien.
Isobelle était alors toujours sur le fauteuil, assise en tailleur, les yeux posés sur Alejandro qui entra alors dans son propre bureau. Il semblait assez surpris de la voir ici. Aussi surpris qu'elle l'était de le voir ici aussi tôt. Cependant malgré la surprise et la gêne, elle ne pu retenir un petit sourire en entendant le surnom qu'il lui donna. Enfin il le lui donnait toujours, mais elle adorait l'entendre. « Rien de grave au moins ? » Elle tenta alors de dévier un peu la discussion, même si, elle espérait évidement sur son souci n'était rien de vraiment important. Elle tenait à lui et ne souhaitait alors pas que quelque chose de grave lui arrive. Bref, quand elle entendit ses autres paroles et sa supposition qu'il y avait un homme avec elle, elle rit faiblement en passant une main dans ses cheveux. « Sérieusement chaton ? Tu penses que je viendrais dans ton bureau avec un gars ? Jamais je ne ferais ça, il y a des tonnes d'autres endroits où je l'aurais emmené. » Elle marqua une petite pause avant de reprendre sans le quitter des yeux. « Je viens toujours là le matin et j'attends que t'arrive. Je retire mes chaussures, je m'assois, je m'amuse à tourner sur ton fauteuil et dès fois j'ai même le temps de dormir un peu avant que tu n'arrive. » Isobelle laissa un nouveau sourire étirer ses lèvres quand elle remarqua le regard d'Alejandro sur son décolleté. Elle avait bien fais d'opter pour cette robe. Puisqu'il était contre son bureau, elle s'approcha quelque peu, toujours assise sur le chaise. Elle posa ses mains sur le bureau derrière lui avant de venir se mettre à genoux sur le fauteuil pour venir déposer un long baiser au coin des lèvres du jeune homme. « Bonjour sinon. Bien dormi ? » Elle lui sourit quelque peu à la suite de ses paroles. Elle laissa alors à ce moment seulement, ses yeux venir détailler le visage du jeune homme, elle le faisait assez souvent et parfois même sans réellement s'en rendre compte.  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 550
▐ DOUBLE-COMPTES ? : Non
▐ AVATAR : Bernardo Velasco

▐ CREDITS : primbird


▐ AGE : 31
▐ PROFESSION : Mécano officiellement / proxénéte officieusement
▐ TU SQUATTES OU : Entre tes cuisses (a)
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les nanas bien sûr
▐ SITUATION AMOUREUSE : collectionneur de femmes
▐ RÉPERTOIRE RPS : place pour rp : OVERBOOKER

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Lun 18 Jan - 23:53

 
de retour au bercail 
Isobelle et Alejandro

 

 

 
Arrivant à mon bureau je la découvre là, assise sur mon fauteuil tout sourire. Qu’est-ce qu’elle faisait ici ? Je m’approche et la questionne alors que je réponds avant à la sienne alors qu’elle demande la raison de ma venue aussi tôt. Bon elle était ici, peut-être avait-elle emmené un homme. Je la regarde alors qu’elle me demande s’il y avait rien de grave « non juste Emily qui s’est encore fait attraper, je dois aller la faire sortir dans la matinée »  Je finis par regarder sous le bureau, non y avait personne dans la pièce. Bon elle allait devoir m’expliquer la raison de sa présence et si cela ne me plait pas je la punirais comme il se doit. M’adossant au bureau je regarde par la même occasion son beau décolleté qu’offrait sa robe, faut pas dire mais, mon bébé est vraiment canon. Je la regarde sourire faiblement alors qu’elle me dit qu’elle aurait pu l’emmené a bien des endroits que dans mon bureau, je sens la jalousie m’envahir lui lançant un regard plein de ce sentiment. Déjà la savoir avec des clients pendant que je la laisse aller faire le trottoir me rend nerveux. Cela me plaisait pas du tout, puis ensuite elle enchaine sur son explication, pour cela qu’elle semblait être un peu à l’ouest, c’est parce qu’il a tourné sur le fauteuil. Je la regarde s’approcher de moi, mains sur le bureau afin d’être à ma hauteur sur le fauteuil. Je sens ses lèvres se poser sur le coin de ma bouche alors que je lui tiens la taille : « bonjour bébé, j’aurais mieux dormi avec toi et de ton cotés. Ça a été la nuit ? » Je viens déposer un baiser dans son cou remontant à sa mâchoire « au fait, tu vas rester avec moi pour l’hiver, je veux que personne d’autre te donne chaud à part moi compris… » Alors que mon visage reviens en face du sien pour déposer un baiser sur son nez. Je passe ma main dans son dos doucement et l’autre agrippe sa fesse « pourquoi tu viens pas chez moi au lieu de venir ici faire ta petite routine ? » C’est vrai elle pourrait me rejoindre, j’ai juste à lui laisser un double des clefs.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________

pretty
honey

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Mar 19 Jan - 0:17

De retour au bercail

feat. Alejandro et Isobelle

La demoiselle écouta les explications d'Alejandro sur son avance avant d'hocher lentement la tête. « Encore … Qu'est-ce qu'elle a fait ? J'espère que ça sera la dernière fois, un jour elle finira par avoir des ennuis beaucoup plus graves ou t'en causer de plus graves.  » Isobelle connaissait assez bien Emily, enfin elles bossaient ensembles quelques fois et elles discutaient parfois. Elle était loin d'être méchante, mais elle n'avait pas toujours les bons moyens d'approches, ni une très grande discrétion. Mais Isobelle l'appréciait assez et elle avait très vite remarqué que les clients aussi l'appréciait beaucoup, après tout elle était plutôt mignonne. En voyant ensuite les regards jaloux du jeune homme, elle sourit de nouveau. Son but premier n'était même pas de le rendre jaloux en disant ça, mais elle ne pouvait nier le fait qu'elle aimait le voir ainsi. Il était mignon quand il était comme ça. Enfin, encore plus mignon que d'habitude. Elle adorait le voir jaloux mais détestait quand elle l'était vis à vis de lui, chose qui arrivait pourtant assez régulièrement.
Quand elle fut à sa hauteur, elle appuya quelque peu son corps contre le sien en écoutant attentivement ses paroles. « T'es mignon chaton. Mais on sait très bien tous les deux que tu n'aurais pas beaucoup dormi si j'avais dormi avec toi. Et oui, ça a été, c'était plutôt tranquille ce soir. » Isobelle ferma un bref instant les yeux sous son baiser sur son cou, frissonnant d'ailleurs à ce simple contact. Sa peau la trahissait toujours ainsi sous les gestes d'Alejandro. En voyant son visage revenir en face du sien, elle posa son front contre le sien en souriant sous ses paroles. « De tout l'hiver ? T'es sûr ? Et je ne vais certainement pas m'en plaindre. Je préfère largement quand c'est toi qui me donne chaud, tu sais très bien t'y prendre. » En prononçant ces paroles elle laissa l'une de ses mains venir se poser sur sa joue, laissant son pouce caresser sa peau. Elle ne broncha pas en sentant sa main sur son dos et l'autre saisir l'une de ses fesse, elle sursauta simplement à ce dernier geste, ne s'y attendant pas forcément. « Parce que tu dors et que je ne veux pas te déranger ou te réveiller. Et puis je suis habituée à venir ici maintenant. » Sa main libre vint se poser sur son torse, sans pour autant faire quoi que ce soit mais elle remonta bien vite dans les cheveux d'Alejandro pour remettre un peu d'ordre parmi ceux-ci. « Là c'est mieux. »  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 550
▐ DOUBLE-COMPTES ? : Non
▐ AVATAR : Bernardo Velasco

▐ CREDITS : primbird


▐ AGE : 31
▐ PROFESSION : Mécano officiellement / proxénéte officieusement
▐ TU SQUATTES OU : Entre tes cuisses (a)
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les nanas bien sûr
▐ SITUATION AMOUREUSE : collectionneur de femmes
▐ RÉPERTOIRE RPS : place pour rp : OVERBOOKER

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Mar 19 Jan - 0:38

 
de retour au bercail 
Isobelle et Alejandro

 

 

 
Je regarde mon bébé alors que je rentre, disant la raison de mon arrivé aussi tôt « Elle s’est encore fait arrêté pour racolage, tu la connais la discrétion ce n’est pas son luxe donc elle a accosté un flic en civil et puis ce qui devait arriver est arrivé. » Enfin j’allais encore une fois la sortir de là. Plusieurs fois elle a voulu coucher avec moi, mais je refusais de baiser avec une des filles. Isobelle était l’exception à la règle enfin je ne dis pas que je ne le ferais jamais avec une autres, mais pour l’instant je me tiens à cela.

Une fois proche de moi, mon bébé vient bien coller son corps au mien, laissant sa poitrine s’écraser contre mon torse. Je souris quand elle dit que j’étais mignon et elle marquait un point en disant que j’aurais peu dormi si elle était dans mon lit. La soirée a été tranquille apparemment, ce qui signifie peu de billet : « mais je sais que t’es avec moi et non avec un autre… Puis j’aime t’avoir dans mes bras quand on dort. » Alors que je viens porter ma bouche à son cou pour déposer des baiser, sentant bien qu’elle aimait cela. Façon elle aimait que ma bouche se colle à sa peau, mais mon besoin de lui faire cela était bien plus grand maintenant. Son front contre le mien alors qu’elle me demande pour l’hiver entier, heureusement qu’elle se plaignait pas « j’espère bien que tu me préfère à d’autres bébé… »  Je sens sa main venir contre ma joue, j’aimais ses caresses elle était si douce. Je fixe son regard, souriant à ses geste puis viens mettre une main contre sa fesses et l’autre dans son dos « tu me dérangerais pas, je serais heureux que tu sois mon réveil tu sais, je vais te donner un double des clefs plus tard d’accord » Puis sa main viens dans mes cheveux et l’écoute me dire que c’était mieux « dis que j’étais mal coiffé aussi » Je claque son petit cul avec ma main sur sa fesse « t’es vraiment vilaine ce matin dis donc » Venant la coller encore plus contre moi. Je viens l’embrasser avec empressement, rendant le baiser des plus fougueux tout en tenant bien son petit cul ferme entre mes doigts, rompant le baiser « ce soir tu viens à la maison d’accord. » Je la garde contre moi puis souris ayant une petite idée « si tu me montrer ce qu’il y a sous cette robe, maintenant qu’on est seuls tous les deux » Me mordant la lèvre.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________

pretty
honey

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Mar 19 Jan - 22:41

De retour au bercail

feat. Alejandro et Isobelle

Isobelle écoutait évidement les paroles du jeune homme sans broncher. « C'est dommage puisqu'elle est vachement appréciée d'après ce que je vois, mais elle va toujours vers les mauvais gars je pense. La dernière fois aussi elle s'était fait arrêter de la même manière, non ? » Non, Iso' n'était pas en train de descendre la jeune femme. Elle tentait simplement de resituer sa première arrestation en essayant de comprendre ce qui n'allait pas. Peut-être ne fallait-il simplement pas la laisser seule. Enfin ne pas la laisser aller se jeter ainsi dans la gueule du loup. Isobelle n'avait rien contre la demoiselle. Du moins pas tant qu'elle n'était pas au courant de ses vaines tentatives de coucher avec Alejandro. De toute manière, elle savait très bien qu'aucune des filles qu'elle croisait n'avait couché avec lui, puisque aucune d'entre elles ne s'est pavanée et racontant leurs ''exploits''. Et heureusement que cela n'était jamais arrivé, Isobelle aurait très certainement mal réagit.
La jeune femme restait alors ainsi collée contre le garçon qui ne semblait pas du tout dérangé par ceci, bien au contraire même. Un sourire ne quittait pas ses lèvres, de toute manière elle souriait toujours en sa compagnie, sauf lorsqu'ils s'engueulaient, ce qui arrivait de temps en temps et principalement à cause de broutilles sans réelles importances. « Je passe largement plus de temps avec toi qu'avec n'importe quel autre gars, ça devrait déjà te suffire. Et moi aussi j'aime bien dormir dans tes bras, j'ai chaud et c'est confortable alors ça me va parfaitement. » Le corps de la demoiselle réagissait au moindre contact entre leur peau. Que ce soit un simple baiser ou une douce caresse. C'était comme si son corps refusait de lui résister un tant soit peu. Alors même quand elle le ''boudait'', elle perdait toute sa crédibilité au moindre contact. « Ce n'est même pas comparable. Le temps que je passe avec eux est simplement pour le travail, mais celui que je passe avec toi c'est parce que j'en ai envie. Et toi aussi évidement. » Isobelle continuait ses caresses sur la joue de son employé et amant, sans pour autant le quitter des yeux. Elle fut presque surprise par la suite de ses paroles. Lui offrir un double des clés ? Elle était loin de s'attendre à ça. « Je te mettrais de mauvaise humeur en te sautant dessus pour te réveiller. Et t'en es sûr ? Non pas que je ne veuille pas les avoir, mais c'est presque comme une sorte de … d'engagement. » Elle laissa un petit rire franchir ses lèvres par la suite. « Mais non, tu étais bien coiffé, mais là c'est encore mieux puisque tout est en ordre. Mais j'aime beaucoup quand tu as les cheveux décoiffés aussi, ça te donne un côté encore plus sexy. » Isobelle mordit doucement sa propre lèvre en sentant la main du jeune homme heurter l'une de ses fesse. Alors qu'elle allait répondre à la phrase d'Alejandro, elle se retrouva à l'embrasser. Elle avait évidement répondu au baiser, ses yeux se clôturant dès que leurs lèvres entrèrent en contact. Mais quand le baiser se termina, elle reprit calmement son souffle en laissant ses yeux se poser de nouveau dans ceux du garçon. « Si tu veux. » Elle sourit en restant appuyée contre lui avant de se détacher très légèrement en entendant ses mots. « Il n'y a rien d'exceptionnel. » Elle sourit en coin avant de laisser ses doigts saisir le bas de sa robe pour la remonter lentement, trop lentement sûrement, mais elle voulait simplement faire durer la chose. Une fois débarrassée du vêtement, elle se pencha vers le jeune homme pour déposer sa robe sur le bureau.  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 550
▐ DOUBLE-COMPTES ? : Non
▐ AVATAR : Bernardo Velasco

▐ CREDITS : primbird


▐ AGE : 31
▐ PROFESSION : Mécano officiellement / proxénéte officieusement
▐ TU SQUATTES OU : Entre tes cuisses (a)
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les nanas bien sûr
▐ SITUATION AMOUREUSE : collectionneur de femmes
▐ RÉPERTOIRE RPS : place pour rp : OVERBOOKER

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Mer 20 Jan - 3:16

 
de retour au bercail 
Isobelle et Alejandro

 

 

 
Je l’écoute parler d’Emily, apparemment elle avait fait une bonne observation sur elle, surtout qu’elle me faisait régulièrement des rapports sur les autres. Alors j’avais de bonnes sources afin de mieux gérer les punitions ou autre enfin elle était mes yeux parmi les filles de joies. Je la regarde alors qu’elle me demande si la dernière fois c’était pareil « oui elle n’est pas vraiment maligne derrière ce petit visage »  Je savais que Iso savait qu’elle avait tenté plusieurs fois de me mettre le grappin dessus, enfin je me le demandais surtout. Vu comment elle était-elle pourrait lui demander des comptes. Je la regarde alors qu’après nous étions l’un collé contre l’autre. Sentant merveilleusement bien sa poitrine contre mon torse. J’aimais tellement son corps de déesse. Toujours le sourire aux lèvres, elle le quittait jamais sauf quand on se disputait et souvent pour un rien. On marchait comme cela après tout non ? Je la regarde en l’écoutant «  tu vas encore moins passer de temps avec les autres gars, je compte bien t’accaparer entièrement » Venant déposer un baiser sur sa joue.  La laissant me caresser la joue, j’aimais sa douceur et j’aimais la voir aussi douce et câline avec moi. Apparemment le fait qu’elle vienne me réveiller semblait bien lui plaire, mais elle a peur des conséquences, et on dirait que le double l’inquiété « si c’est toi non je serais content qu’un corps aussi canon que le tien me réveil. Vois plutôt ces double comme ta seconde maison, je veux que tu puisses venir quand t’as envie d’accord » je rigole pour la réplique sur mes cheveux, elle était gamine un peu « heureusement que j’en ai encore. » Je me fais un petit plus coquin d’un coup. Caressant ses fesses puis l’embrasse avec envie, demandant par la suite d’enlever sa robe. Elle était magnifique, pourquoi elle se sous-estimait autant. Elle remonte sa robe vraiment lentement me laissant voir son sous-vêtement, puis sa poitrine passe et je la regarde dans les yeux, souriant alors qu’elle pose sa robe sur le meuble « t’es vraiment bonne bébé… » J’aimais ce que je voyais et elle disait rien d’exceptionnelle alors qu’elle était sublime. Je m’approche d’elle la tenant par les fesses et l’embrasse doucement « j’ai envie de toi tu sais…. » Venant embrasser son cou puis ses épaules descendant à ses bras, caressant ses cuisses et remontant à sa poitrine pour dégrafer le soutien-gorge. Le faisant tomber au sol « on a du temps devant nous… je suis venu en avance, tu disais dormir une heure ta l’heure, il faut l’occuper cet heure maintenant… » Souriant contre sa bouche, je la regarde dans les yeux.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________

pretty
honey

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Mer 20 Jan - 18:03

De retour au bercail

feat. Alejandro et Isobelle

Isobelle faisait des sortes de rapports sur les filles. Mais ne pensez pas qu'elle balançait toutes les conneries qu'elles pouvaient faire et dire, enfin les conneries qui ne posaient aucun problème. Elle savait garder certaines choses secrètes quand même. Bien évidement, aucune des filles n'étaient au courant de ça, sinon aucune des filles ne continueraient à lui parler ou à lui faire confiance, ne serais-ce que pour des broutilles. La demoiselle tentait de se la jouer discrète et de surtout faire comprendre à Alejandro de ne rien leur dire. Elle serait bien vite la tête de turque sinon, la fille à faire tomber, puisque en plus d'être la petite préférée du patron, d'échapper à des sorties diverses, elle rajouterai à la liste des choses pour lesquelles elle devait être détestée, le fait de les balancer à la moindre occasion. « Oh elle n'est pas bête non plus. Elle sait se la jouer fine quand il le faut. » En prononçant ceci elle repensait à divers moment où la jeune femme avait fait quelques coups bas à d'autres filles sans jamais être soupçonnée. Isobelle était impressionnée par ses actions, elle s'amusait même à la regarder faire. Tant qu'elle ne s'attaquait pas à elle, elle ne dirait et ne ferait rien. Et qu'elle ne s'attaquait pas à Alejandro. De n'importe quelle manière d'ailleurs. Elle sortirait bien vite les griffes sinon. D'ailleurs elle était bien loin de se douter ce qu'Emily trafiquait dans son dos. Et quand elle le découvrira, ça risque de faire quelques étincelles. D'être mémorable en quelque sorte. Du moins les filles s'en souviendront. Peut-être juste Isobelle et Emily, mais ça sera déjà ça. Oh bien sûr, elle ne manquerait pas l'occasion de s'en prendre un peu aussi à Alejandro. L'engueuler une énième fois en lui reprochant cette fois-ci de lui avoir cacher le fait que la jeune femme lui tournait autour. Encore une broutille qui finirait en engueulade, une broutille puisque cela ne devait en rien concerner Isobelle. Ils n'étaient pas ensembles, ils s'entendaient bien et couchaient de temps en temps ensembles, rien de plus. Enfin officiellement du moins. Officieusement, ils s'attiraient indéniablement et Alejandro était clairement le pilier de la jeune prostituée. Le seul homme avec qui elle se comportait normalement, le seul qui avait toute sa confiance. « Oh ça me va parfaitement. Je n'aime pas trop être avec eux. » La jeune femme restait alors bien contre Alejandro, sans le quitter des yeux, sa main ne quittant pas sa joue qu'elle caressait toujours doucement, ses doigts passant doucement sur sa barbe naissante, grattant alors quelque peu a peau de ses doigts. Mais ça ne la gênait aucunement. « Si tu le dis, mais tu changeras vite d'avis quand je sauterais partout sur ton lit en chantant une chanson complètement ridicule. Tu auras envie de me tuer. Et oui … Si tu veux. Mais je ne viendrais sûrement pas souvent. » La demoiselle haussa doucement les épaules. Elle ne viendrait pas sans son accord. Ou juste pour lui faire une surprise. Une fois son vêtement retiré et posé sur le bureau, elle laissa un petit sourire étirer ses lèvres. « Tu dis n'importe quoi. » Et oui, malgré les apparences et son métier, Isobelle n'avait pas spécialement confiance en elle. Elle ne trouvait pas son corps spécialement attirant, même si elle savait que ses courbes plaisaient en général. Mais pour elle c'était peut-être un peu trop. Il y a quelques années, elle avait même pensé à faire réduire sa poitrine. Ridicule n'est-ce pas ? Bref. Pour le moment elle se retrouvait uniquement en sous-vêtements devant le jeune homme. Rien de provoquant. Non, de la lingerie assez banale. Noire avec un peu de dentelle. Quand le jeune homme l'embrassa, elle répondit évidement au baiser, ses mains venant se glisser parmi ses cheveux. « Moi aussi. » Elle murmura presque ces mots en le laissant déposer plusieurs baisers sur sa peau qu s'embrasait au moindre contact. Elle frissonnait et mordillait d'ailleurs sa lèvre en le laissant continuer. Quand il retira son haut de sous-vêtement, elle laissa les bretelles glisser le long de ses bras avant de tomber au sol. « Je suis sûr que tu as une excellente idée pour occuper tout ce temps. » Elle reprit alors le baiser en tirant doucement sur ses cheveux.  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 550
▐ DOUBLE-COMPTES ? : Non
▐ AVATAR : Bernardo Velasco

▐ CREDITS : primbird


▐ AGE : 31
▐ PROFESSION : Mécano officiellement / proxénéte officieusement
▐ TU SQUATTES OU : Entre tes cuisses (a)
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les nanas bien sûr
▐ SITUATION AMOUREUSE : collectionneur de femmes
▐ RÉPERTOIRE RPS : place pour rp : OVERBOOKER

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle. Ven 22 Jan - 19:56

 
de retour au bercail 
Isobelle et Alejandro

 

 

 Maintenant qu’on avait parlé de ma raison d’être présent plus tôt au bureau, j’avais envie de profiter de ma belle Isobelle, rien qu’à moi. Ma belle blonde aux yeux perçant qui sait exactement me dompter. Cela nous arrivait de nous embrouiller pour rien ce qui était une preuve de notre attirance l’un envers l’autre. Enfin nous étions aussi très têtu ce qui était une belle évidence. J’étais bien avec elle et peut-être que le fait qu’elle ait le double des clefs était une sorte d’accord pour elle, sauf que j’avais besoin d’elle proche de moi cela était indéniable. Je n’aimais pas la savoir avec d’autre homme et surtout me demandais toujours ce qu’elle pouvait faire avec eux. Cela lui convenait de rester qu’avec moi, même si elle aurait refusé j’aurais mis ça sur le dos du patron et non de mon envie personnelle. Cela aurait été mentir et l’obliger, mais je suis vraiment possessif avec elle. Je savoure la douceur de sa main contre ma joue, elle était si douce, je pourrais la laisser me dominer complétement si elle continuait ainsi. Ma barbe naissante qu’il faudrait que je me débarrasse d’ailleurs, cela finirait par la piquer a force de m’embrasser. Elle me fit sourire en disant que je changerais d’avis sur sa façon de me réveiller et que je voudrais la tuer. Par contre qu’elle dise qu’elle ne viendra pas souvent m’attriste « eh bien je t’affligerais la petite mort pour ces réveille remplie de musique… par contre je ne veux pas que tu bloque sur le fait de venir chez moi, c’est aussi chez toi dans un sens. » Elle était magnifique, j’aimais ses formes, sa chevelure parfois rebelle. Les couleurs de ses yeux, elle était en tout point parfaire. Etant en sous-vêtement en face de moi, elle me donnait envie comme toujours. La prendre en levrette, lui tenant les fesses… elle en avait aussi envie ce qui augmente un peu mon excitation. Savourant ses baisers sur moi, je retire son soutien-gorge, faisant tombé sa poitrine, elle n’avait pas idée de mon idée et elle la connaissait parfaitement aussi. Alors qu’on s’embrasse de nouveau, la laissant malmener mes cheveux. J’attrape le haut de son shorty pour commence à le faire glisser le long de ses fesses, dévoilant un si beau petit cul. Le tissu glisse  le long de sa peau douce. J’arrête le baiser lui murmurant « tu vas me sucer bébé…. Maintenant, viens manger cette queue que tu aimes…. » Souriant contre sa bouche, déposant quelque baiser par-ci et par-là. J’aimais les gâteries qu’elle me donnait, elle savait bien faire usage de ce corps au forme généreuse et puis après tout elle était à moi, c’était ma Isobelle. Je laisserais personne l’avoir « tu es a moi bébé… je laisserais personne t’approcher. »

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.

_________________

pretty
honey

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: De retour au bercail. Alejandro et Isobelle.

Revenir en haut Aller en bas
 

De retour au bercail. Alejandro et Isobelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le retour au bercail
» retour au bercail
» 2x09 - The last word
» Retour au bercail
» Le retour au bercail [Primary] [finit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DÉSIR GOURMAND :: Corbeille RP
-