AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Let's test your limits darling ◇ Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Let's test your limits darling ◇ Valentin Mer 20 Jan - 21:23

Tu es au travail, en même temps quoi de plus normal ? Quasiment toute la boîte sait que tu es bisexuel et tu t'en fous, tu assumes pleinement d'aimer les femmes et les hommes, enfin ces derniers temps, tu te remets petit à petit en question, car tu vois parfaitement que tu vas de plus en plus dans les boîtes de nuit gay, que les hommes et surtout un en particulier te font plus d'effet que les courbes d'une femme... Mais il ne faut surtout pas que tu penses à cela au travail, tu auras bien le temps d'y penser plus tard, bien plus tard, là tu as envie de jouer, de taquiner Valentin, de le tester un petit peu. Tu prends ton téléphone et tu rédiges un petit sms, tout gentil, tout mignon, enfin non pour être honnête c'est carrément tout le contraire, il est très explicite le petit sms. "Sais-tu à quel point j'ai envie de te sentir dans ma bouche ? " Et tu l'envoies à Valentin sans aucune hésitation et tu retournes comme si de rien était à ton boulot. Tu ne peux pas t'empêcher d'avoir un petit sourire coquin et amusé au visage, car la situation t'amuse beaucoup trop. Depuis que vous avez cette relation secrète, c'est toujours un plaisir pour toi d'exciter Valentin sur votre lieu de travail, enfin c'est à double sens, il ne faut pas croire que Valentin soit innocent non plus. Et au moment où tu as la réponse de "ton loup" comme tu aimes l'appeler pour le taquiner, un mec assez bien foutu et venu t'apporter les papiers que tu lui avais demandé un peu plus tôt, en fait, ce sont les bons de commande du jour, afin de pouvoir faire le chiffre de la journée et classer les bons dans un dossier. « Dis Arthur, tu fais quelque chose ce soir ? » Tu hausses les épaules, car même si au fond, tu le sais, tu dois quand même donner le change pour tes collègues qui ignore tout de ta relation avec Valentin. « Je n'en sais rien, peut-être me posé devant la télévision pour une fois ou appeler mes parents pour leur faire savoir que je suis en vie, pourquoi ? » En réalité, tu sais déjà que tu ne serais pas en état de parler à quiconque ce soir, il ne t'en laissera pas le temps ni l'énergie. Et sans que tu t'y attendes, il s'accouda à ton bureau avec un petit sourire à la fois charmeur et joueur. « Avec des amis, on sort en boîte, tu ne voudrais pas nous accompagner ? » Tu as secrètement envie de voir la tête de Valentin là à cet instant, mais tu résistes à la tentation. « Je ne sais pas, j'avais bien envie d'une soirée tranquille pour une fois... » Menteur, tu as simplement envie de passer une soirée torride avec Valentin, mais tu dois le garder pour toi. Il effleure alors doucement ta main avant de s'éloigner. « Réfléchis-y avant de donner une réponse définitive, on s'amuserait bien. » Tu secoues doucement voulant dire que tu ne changerais pas d'avis, mais il était déjà plus là... Bon tant pis, il sera simplement déçu en sachant que tu ne viens pas... Toutefois tu n'as pas le temps pour penser à cela, tu es à court de papier, alors où vas-tu pour cela ? Dans la remise bien-sûr, enfin pour être honnête tu as besoin également de trombones et d’agrafes, tu as usé tout ton stock.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Mer 20 Jan - 22:00

Ce matin, je m'occupe de la nouvelle version du site internet, sur lequel se vendent mes vêtements. C'est un moment que j'apprécie beaucoup, j'aime beaucoup le graphisme et j'ai la chance d'avoir à mon service des personnes très compétentes. Même si la décision finale me revient, j'aime échanger avec eux et leurs propositions sont, en général, intéressantes.
Nous mettons l'accent sur l'accessibilité. Les client(e)s doivent se retrouver facilement sur le site. Nous devons également faire attention à éviter les éventuels bugs. On ne sait jamais comment ils peuvent arriver mais nous tentons de les envisager (et les calmer quand ils sont là) du mieux que nous pouvons. C'est alors que je sens mon portable vibrer dans la poche de mon jeans.
C'est un SMS d'Arthur. Je me demande ce qu'il veut, ça a peut-être un rapport avec le boulot. Je l'ouvre et souris discrètement. Je m'excuse auprès des deux autres personnes et réponds par le message suivant :

Citation :
Je veux que tu ailles dans les W.C. Enferme-toi dans une cabine. Doigte-toi, filme-toi pendant une minute et envoie ensuite la vidéo. V.A.

V. étant pour Valentin et A. pour Alpha (loup étant mon surnom, alpha s'y rapportant, ça va loin je sais). Je le regarde alors du coin de l'oeil. Mais lui ne regarde pas son téléphone. En effet, il est bien trop occupé à parler avec quelqu'un. Bizarrement, ce type est bien trop penché sur le bureau de mon assistant à mon goût.
Tout en gardant difficilement un œil sur Chevalier, je reprends ma conversation. Non mais c'est moi ou l'autre con vient de le toucher ? Et le jeunot qui se laisse faire ! Je n'y crois pas ! Je me calme et détourne le regard. J'arrive avec difficulté à revenir sur le sujet de conversation, le site internet. On place une photo d'un ensembles masculin, un autre féminin.
Valentin passe non loin de la pièce où je me trouve (des vitres et open-space faisant office de bureaux). Je croise les bras et annonce : « J'pense que c'est bon là. J'dois vérifier un truc. » Je sors de la pièce, sachant très bien où va mon amant. Car oui, Arthur est MON amant, il m'appartient. Il est dans la salle de reprographie.
J'y rentre, ferme la porte et la verrouille. Le regard froid, je lance : « Depuis quand tu ne réponds pas à mes messages ? » Et depuis quand tu te fais draguer ouvertement par ce connard, qui risque de perdre son job ou d'aller à un autre service loin du beau brun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Mer 20 Jan - 22:50

Tu as parfaitement conscience que ton collègue a tenté de te draguer, il faudrait être aveugle pour ne pas s'en apercevoir et tu es tout sauf aveugle. Tu as des yeux et tu t'en sers et malgré qui soit bien foutu, ben toi tu as envie d'un autre, ce n'est pas sa faute, seulement de ton loup qui te rend complètement accro et fou. Tu as parfaitement conscience que pendant que tu essaies de décliner la soirée, Valentin t'a répondu, en fait, tu as juste eu le temps de lire le sms avant l'arrivée de ton collègue, pas le temps de répondre ni rien, mais rien que sa réponse, cela t'a excité... Mais ton collègue t'a refroidi et cela t'agace profondément... Parce que, tu sais déjà que la vidéo qu'aurait reçue ton loup n'aurait pas été exactement celle qu'il réclame. Ce ne fut qu'une fois ton collègue reparti que tu te remis au boulot, tu as dû aller dans la salle de reprographie afin de prendre des choses dont tu as besoin. En fait, tout en mettant les choses dont tu as besoin de côté, tu réfléchis au nouveau sms que tu pourrais envoyer à ton loup. Tu sais que ce n'est pas vraiment très professionnel de le déconcentrer pendant une réunion, mais tu ne t'en lasseras jamais. Et alors que tu allais te saisir de ton téléphone, tu vis ton loup entrer dans la pièce et fermer la porte à clé. « J'ai été interrompu. » Pourquoi mentir ? Il a dû sûrement tout voir et cela signifierait que tu as quelque chose à cacher alors que pas du tout. Mais tu ne comptes pas dire tout de suite pourquoi ton collègue est resté plus longtemps qu'il ne l'aurait dû. Et tu sais qu'il va repasser et c'est sans doute le pire. « Tu m'as l'air un peu sur les nerfs mon loup, je me trompes ? » Et tu sais que c'est à toi de le détendre, alors tu l'attires contre toi grâce à son maillot et tu dévores ses lèvres sauvagement. Tu oses même glisser tes mains sous le tee-shirt de ton loup, tu caresses sensuellement le torse de ton amant. Tu sais que vous devriez éviter de vous enfermer tous les deux dans la même pièce, que cela risque de faire des étincelles, tu en es conscient, mais tu ne peux pas simplement t'en empêcher, Valentin est comme un aimant, il t'attire beaucoup trop pour que tu puisses résister à la tentation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Mer 20 Jan - 23:22

Je dois bien l'admettre : Arthur est canon. Il a une bouille le rendant aussi bien sexy qu'attendrissant. Je l'admets, il me plaît et a le don de me rendre facilement fou. Que ça soit d'excitation ou bien encore de frustration. Mais là, il me rend plus fou de nerfs, de colère même. Je n'ai aimé qu'il se soit fait draguer, même si c'était involontaire de sa part.
Il faut dire que Chevalier est vraiment canon. Il n'a pas de difficultés pour plaire aux gens. Il m'a très vite séduit d'ailleurs et j'admets que son physique avantageux fut un des avantages dans sa candidature. Les bras croisés, je l'écoute me répondre. « J'ai vu ça. » Oui, j'ai qu'il a été interrompu par un connard qui va changer de service d'ici la fin de la semaine.
« Qu'est-ce qui te voulais ce mec ? » J'ai le droit de savoir. L'assistant est, après tout, ma priorité. Déjà, c'est mon employé mais c'est aussi mon amant. Et je suis très possessif à son égard, plus qu'avec d'autres personnes même. Ma Lady se rapproche de moi, après avoir posé le matériel dont il avait besoin sur une table.
Il m'attire contre lui, m'enlace et me caresse. Je sens son souffle son chaud chaud sur ma nuque. Je le regarde, gardant les bras croisés (et bloquant donc ses mains sur mon torse) et le visage fermé. « Ouais, j'suis sur les nerfs. » finis-je par répondre. Je réponds, également, à son baiser. Je le rends plus sauvage alors que mes mains sont sur son visage.
Au bout de deux minutes, j'arrête de l'embrasser. Je le regarde et le retourne. Je le fais se pencher, en s'appuyant sur la table où il avait posé son matériel. « Je n'aime pas quand des mecs te tourne autour. » Et pour le punir et extérioriser ma colère, je lui donne une fessée. « Alors réponds-moi ! Qu'est-ce qu'il te voulait ce connard ? » Une seconde fessée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Jeu 21 Jan - 0:21

Tu l'admets, cela serait tellement plus simple si tu pouvais annoncer que tu n'es pas réellement libre, ne voir pas du tout. Mais tu sais qu'annoncer cela c'est aussi prendre le risque de subir tout un tas de questions tout aussi personnel les unes que les autres et une réponse de travers et tu sais que votre secret sera découvert et tu ne le souhaites pas. Tu sais que cela pourrait créer des tensions et de la jalousie mal placée et tu veux éviter cela. Tu as fait ce que tu pouvais pour éviter que ton collègue ne s'imagine que tu te joindrais à eux ce soir, que tu te laisserais charmer par lui, peut-être que si la situation avait été différente oui peut-être que tu te serais laissé charmer et tu aurais tiré ton coup, mais la réalité, c'est que tu mets ton loup à côté de ton collègue, tu choisis clairement ton loup, ne chercher pas à comprendre, c'est comme cela. Tu ne pensais pas que Valentin t'aurait suivi et pourtant au fond cela t'excite autant que cela te touche. Tu n'as pas pu t'empêcher de lever quelques secondes les yeux au ciel et tu le regardes de nouveau. « On ne faisait que discuter. » Toi tu ne faisais que discuter en revanche, ce n'était pas le cas de ton collègue qui au contraire t'allumer clairement n'importe qui passait près de vous aurez pu le voir et voir tes excuses pour refuser son invitation. Alors qu'est-ce que ton loup a bien pu voir de là où il était ? C'est une très bonne question dont tu auras sûrement dans très peu de temps la réponse, tu en es presque certain. Cependant, tu sens qu'il est sur les nerfs, c'est presque palpable en réalité, alors que toi tu essaye de le détendre avec des caresses, des baisers dans son cou, mais il n'avait pas l'air très réceptif, ses bras croisés bloqués même mes caresses sur son torse et bloquant mes mains au passage. Non, sans blague ? Tu n'aurais jamais deviné qu'il est sur les nerfs, en fait n'importe qui aurait pu le deviner, mais il répond tout de même à ton baiser et ton gémissement de plaisir se perd dans le baiser, mais tu t'en fous, tu glisses tes mains sur ses fesses. Bon dieu vous deux enfermés dans une pièce en plein boulot, c'est vraiment une mauvaise idée et, pourtant, tu as envie qu'il te prenne là, maintenant et vous ne pouvez clairement pas... Il a rompu le baiser et sans que tu es eu le temps de dire "ouf, il t'a mis dos à lui et t'a guidé pour te pencher sur la table devant toi, tu t'exécutes et n'étant plus face à lui tu lèves doucement les yeux au ciel. « Dit celui qui se fait tourner autour quasiment à longueur de journée. » Visiblement, si toi tu t'empêches de freiner ta jalousie, lui n'a pas l'air contre démontré qu'il n'est pas d'accord avec le fait que l'on te tourne autour et que tu lui appartiens. Sans que tu t'y attendes, sa main s'abat sur toi pour une fessée, tu mords doucement ta lèvre sous l'effet de la douleur, mais tu ne dis rien. « Me proposer une soirée entre collègue en boîte, que j'ai décliné et il a essayé de m'allumer ! Content ? » Tu insistes sur le verbe "essayer" et tu sens la seconde fessée s'abattre sur toi. Mais sans attendre son avis, tu te redresses et tu lui fais face sans lui demander son avis, le regard un peu blessé plus par le fait qu'il pense que tu puisses céder à un collègue que par les fessées. « La confiance règne. » Tu ne sais pas ce qui se passe dans sa tête et tu t'en fous, il pourrait te faire un peu plus confiance, cela ne serait pas de refus. Et de vous deux c'est lui qui a le plus de monde qui lui tourne autour et, pourtant, tu ne dis rien, tu fermes ta bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Jeu 21 Jan - 0:59

Je sais que ce n'est pas de la faute d'Arthur. C'est la faute de l'autre connard. Je sais très bien que mon amant n'y est sûrement pour rien, qu'il n'a pas lancé de quelconques hostilités. Pourtant, je ne peux m'empêcher d'être énervé et même jaloux. Après tout, je suis son Alpha, son loup comme il aime me surnommer. Je ne supporte pas d'autres tournent autour de lui.
« Toi peut-être. » lançais-je alors. « Lui n'avait pas ça en tête, tu peux me croire. » Ma relation avec Chevalier n'est pas simple. Nous avons une liaison secrète et nous sommes libres d'aller ailleurs, si nous le voulons. Je ne m'en prive pas d'ailleurs, même si le beau brun en face de moi a certainement ma préférence et reçoit régulièrement mes faveurs (contrairement à d'autres).
En même temps, je me montre jaloux et possessif. La preuve en est avec la crise que je suis en train de lui faire, dans cette salle. « Ce n'est pas le sujet. » dis-je, lorsque ma Lady me reproche qu'on me tourne autour toute la journée. Sauf que la plupart, je les repousse car je suis ici au travail. Mon seul écart réside quand je baise mon soumis ici-même, dans les différentes pièces.
Je finis par craquer et lui donner la fessée, afin de le punir. Il finit par me répondre qu'il avait été invité, mais a refusé. Au bout de la seconde, il finit par se redresser et me fait face. Je prends son menton entre mes doigts. « Tu te rebelles maintenant ! » Je serre le poing, retenant de le gifler. « J'ai pas confiance aux autres c'est tout. » dis-je.
Une excuse facile, je sais. Mais je n'en ai rien à faire. Je le regarde, l'embrasse quelques secondes sur la bouche puis dépose un baiser sur son front. C'est typique de moi ça. Je joue le feu et la glace. Je le fesse, le maltraite et fais une crise. Pour ensuite mieux l'embrasser. Je finis par prendre son portable, se trouvant dans la poche de son pantalon.
En quelques clics, silencieux, j'arrive au SMS que je lui ai envoyé. « Je n'ai pas eu satisfaction toute à l'heure. » Je lui montre donc le message, mettant le téléphone devant les yeux. « Tu vas me faire ça ici et maintenant, t'as compris ? » Je lâche son menton, pose son téléphone et recule d'un pas. En même temps, je sors mon propre portable et va sur la caméra. « J'attends, je veux te voir te doigter, pour que je te filme. » Je rajoute ensuite : « J'vais pas laisser ce connard me priver de toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Jeu 21 Jan - 15:57

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Jeu 21 Jan - 17:08

Je sais très bien qu'Arthur n'est pour rien dans cette histoire. Je lui fais confiance, il a très certainement refusé sans ambiguïtés l'invitation qui lui a été donné. Mais je ne peux m'empêcher de me rejouer, encore et encore, la scène dans ma tête. En particulier le moment où le connard caresse mon amant. Alors que ce n'est pas la chose à faire.
« Peut-être que c'est le sujet ... » C'est vrai que certains mecs (qu'ils soient employés ou pas) me tournent autour. Chevalier n'a jamais rien dit à ce sujet d'ailleurs. Mais ces mecs agissent plus pour bien se faire voir que pour une réelle attirance. Je sais que ma Lady tient vraiment à moi. « Je tiens à toi, c'est tout. Pas envie que d'autres jouent avec toi. »
Pour ne pas dire, bien sûr, que d'autres personnes jouent avec mon jouet. Mais bien que mon assistant soit mon jouet sexuel, je ne le considère pas uniquement ainsi. Il représente d'autres choses à mes yeux et à mon sexe. Peut-être pour ça aussi que je réagis comme ça, quand un autre mec lui fait du charme et tourne autour de lui.
Les bras croisés, je lâche un soupir lorsqu'il me donne mon surnom. J'approuve finalement avec un signe de la tête et murmure un vague : « OK ! » Preuve que je me calme, je décroise les bras et pose mes mains sur mes hanches. Mais je suis quand même frustré de ne pas avoir eu ma vidéo. Je le fais remarquer à Arthur et lui ordonne de le faire ici et maintenant.
À la place, il a une autre idée. Une idée en accord avec son envie d'avoir mon sexe en bouche. Je réfléchis, le regarde, regarde ses lèvres. Puis, je finis par hausser les épaules. « Pourquoi pas ! » Je finis enfin par sourire (il était temps, d'ailleurs). Je fais approcher mon amant, l'enlace et l'embrasse. Je pose son téléphone à côté des affaires qu'il était venu chercher.
« J'suis comme ça, ma Lady, car tu me rends fou. » finis-je par avouer entre deux baisers. Je sors mon portable en même temps et le mets sur la vidéo. Ensuite, je commence à défaire les pressions de mon jeans. Au bout de quelques secondes, mon sexe sort. Je ne suis pas encore en érection, j'attends mon assistant pour ça. Je lance la vidéo et dit : « Action ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Jeu 21 Jan - 19:56

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Jeu 21 Jan - 21:09

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Jeu 21 Jan - 21:56

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Ven 22 Jan - 17:24

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Ven 22 Jan - 21:11

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Sam 23 Jan - 13:50

Je lève les yeux au ciel. Depuis quand est-ce qu'Arthur doit-il s’inquiéter pour moi ? Ce n'est pas dans ses tâches après tout, aussi bien en tant qu'assistant qu'amant. Je peux et sais me débrouiller par moi-même et me défendre. Mais cette attention est quand même touchante : mon beau gosse ne veut pas que des choses négatives puissent m'arriver par sa faute. Une preuve qu'il tient à moi.
Pour le « rassurer », je lui lance alors un : « Ne t'en fais pas pour moi, jamais. » Et pour bien le confirmer, je vais un peu plus vite dans mes mouvements de bassin. Qu'est-ce que c'est bon de sentir cette bouche experte s'activer autour de mon membre. Chevalier est un amant incroyable, j'ai beaucoup de chances de l'avoir dans ma vie (et là, à mes pieds en train de me sucer).
Son objectif est clair : il veut me faire jouir. Il finit même pas le dire, il veut que je vienne dans sa bouche. S'il continue comme ça, je ne devrais plus tarder de toutes façons. Il reprend mon sexe en une nouvelle gorge profonde. L'effet est plus fort que le précédent puisque je lâche : « Putain … Oui ... » La tête penchée en arrière, je bouge plus mon bassin et reste plus longtemps dans sa bouche.
J'ouvre les yeux, recadrant bien la vidéo sur ma Lady. Dans ce genre de moments, je suis plus « vulnérable sentimentalement » et suis plus « à fond » sur mon assistant. Je réalise ô combien je tiens à lui. Mais je reste discret là-dessus. Me mordant la lèvre inférieure, je finis par dire : « Content d'avoir enfin ma queue dans ta bouche, comme tu voulais. »
Je lui lance un regard pervers, alors que je prends mon sexe en main. Je me masturbe sur son visage, alors que je commence à lui donner des coups avec, sur ses joues, ses lèvres et son menton. « Fais-moi jouir Lady, j'veux jouir sur toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin Dim 31 Jan - 16:02

Tu sais que Valentin est un grand garçon et très beau même, tu sais qu'il sait s'occuper de lui, mais ça ne t'empêche tout de même pas d'être un peu inquiet, car au final les gens peuvent bien jouer avec toi tu t'en moques, tu n'as rien à leur offrir, enfin du moins tu ne peux pas leur offrir une promotion ce qui n'est pas le cas du grand patron devant toi. Tu te contentes simplement d'hocher la tête, tu ne vas pas lui promettre ça, car tu sais que cette promesse serait rompu dès que vous sortirez de la salle. Toute fois, tu es vite entré en action et lui également il n'a pas mit longtemps avant de prendre son téléphone afin de te filmer accroupi devant lui entrain de le sucer. Et autant dire que tu n'y vas pas doucement, qu'il s'estime heureux jusqu'à présent ton loup et le seul que tu suces, aucun autre n'a se privilège, tu exerces ton art uniquement sur lui, tu ne sais pas pourquoi, sans doute parce que les autres sont seulement des coups d'un soir. Tu aimes ça le taquiner, le rendre totalement fou, le voir perdre pied, c'est simplement jouissif. Après quelques minutes, il finit par glisser son membre sur ta bouche et tu sens un sourire se dessiner sur ton visage tout en l'écoutant. « Tu n'imagines pas à quel point, mais tu as également eu ta vidéo, pas exactement celle que tu souhaitais au départ, mais la vidéo est plus bandante non ? » Tu l'as vu son regard pervers et ça t'a excité tu l'avoues, mais ce qui t'excite le plus c'est ce qu'il s'amuse à faire sur ton visage avec son sexe. « Tu crois que c'est vraiment prudent ? » Vous êtes quand même sur votre lieu de travail, il ne faut pas l'oublier, mais si c'est ce qu'il veut alors soit. Tu fais glisser l'une de tes mains le long de son sexe lentement pour le faire languir, mais aussi le temps d'avoir sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Let's test your limits darling ◇ Valentin

Revenir en haut Aller en bas
 

Let's test your limits darling ◇ Valentin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [MOBILEFUN.FR] Test du support voiture universel : Le Clingo sur Génération mobiles
» Petit test D3s + TC20EIII + 70-200
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)
» Test Tokina AT-X M100 AF PRO D 100mm F/2.8 (A)
» Test de géographie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DÉSIR GOURMAND :: Corbeille RP
-