AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (Josephine Skriver) ANA ► “L’amour est un art, une acrobatie, c’est parfois de l’héroïsme.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
administratrice de choc
avatar
▐ TON PSEUDO : Liloo_59
▐ J'AI POSTÉ : 1371
▐ AVATAR : Josephine Skriver

▐ CREDITS : Liloo_59 & Blondie


▐ AGE : 23
▐ PROFESSION : Acrobate dans un cirque le jour, petite voleuse la nuit.
▐ TU SQUATTES OU : Au cirque !
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les garçons c'est mon dada :D
▐ SITUATION AMOUREUSE : C'est compliqué.
▐ RÉPERTOIRE RPS : Disponible 0/4
Let's have some fun... feat Jules.
Petit-déj' entre soeurs feat Ivy.
Tu serais perdu sans moi feat Alejandro.
Réveil mouvementé feat Adrian.




MessageSujet: (Josephine Skriver) ANA ► “L’amour est un art, une acrobatie, c’est parfois de l’héroïsme.” Mar 17 Nov - 23:42



Anastasia Roksana Petrova


22 ans ✘ Acrobate dans un cirque ✘ Le fondant au chocolat ✘ jo Skriver
DATE DE NAISSANCE ☎ 24 novembre 1993 ; LIEU DE NAISSANCE ☎ Moscou, Russie ; ORIENTATION SEXUELLE ☎ Hétérosexuelle ; SITUATION PERSONNELLE ☎ Célibataire ;CRÉDITS ☎ Blondie.

Connaître ton personnage

Décrivez vous en cinq adjectifs positifs et négatifs Joviale, sensible, têtue, orgueilleuse, intelligente, maligne, jalouse, caractérielle, perfectionniste, idéaliste.

Quelle est la soirée parfaite à vos yeux ? La soirée parfaite pour moi ? Le cirque est une grande famille, les autres artistes sont un peu tous nos frères et soeurs, donc pour moi, une soirée parfaite c'est une soirée où nous sommes tous réunis, par exemple après une représentation, pour fêter notre succès. Ce n'est pas toujours facile, nous ne nous entendons pas toujours bien, comme dans n'importe quelle grande famille, mais on s'aime tellement. la sensation de bien être que je ressens dans ces moments-là est incomparable.

Vous avez sûrement un talent caché, ou peut être un plaisir coupable que vous n'assumez tout simplement pas.  Mon talent pour les acrobaties n'est pas un talent caché, j'en use et abuse depuis longtemps aux yeux de tous... Mon plaisir coupable c'est... Le vol ! Et oui j'adore voler, pour moi ce n'est pas seulement, dérober quelque chose, c'est surtout la sensation grisante que je ressens quand je le fais. Un jour, je devrais arrêter, surtout avant de me faire pincer, mais pour l'instant, j'aime trop ça.




Derrière l'écran


Je me présente, je m'appelle Henry... En fait, j'ai déjà tout dit dans ma prez staff, n'hésitez pas à jeter un oeil ^^ (quoi la flemme ?). Je serais présente régulièrement en rp et en administration ;).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administratrice de choc
avatar
▐ TON PSEUDO : Liloo_59
▐ J'AI POSTÉ : 1371
▐ AVATAR : Josephine Skriver

▐ CREDITS : Liloo_59 & Blondie


▐ AGE : 23
▐ PROFESSION : Acrobate dans un cirque le jour, petite voleuse la nuit.
▐ TU SQUATTES OU : Au cirque !
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les garçons c'est mon dada :D
▐ SITUATION AMOUREUSE : C'est compliqué.
▐ RÉPERTOIRE RPS : Disponible 0/4
Let's have some fun... feat Jules.
Petit-déj' entre soeurs feat Ivy.
Tu serais perdu sans moi feat Alejandro.
Réveil mouvementé feat Adrian.




MessageSujet: Re: (Josephine Skriver) ANA ► “L’amour est un art, une acrobatie, c’est parfois de l’héroïsme.” Mar 17 Nov - 23:43



Il était une fois...


Moscou, 24 novembre 1993, Roksana Petrova donne naissance à une adorable petite fille, qu'elle prénomme Anastasia Roksana Aleksandra Petrova. Anastasia est son troisième enfant, avant elle, une autre petite fille a vu le jour, Idvotya et un petit garçon, Maksim. La famille n'est pas très riche, mais vit heureuse. Roksana est mère au foyer, tandis que son mari bosse dans une usine jusqu'à tard le soir... Il faut avouer que la jeune femme, bien qu'heureuse avec ses trois enfants, qu'elle emmène régulièrement à la GRS, une passion qu'ils ont tous en commun et d'ailleurs, ils passent de longs dimanches en famille à courir à diverses compétitions. Enfin, sauf leur père qui lui reste à la maison après sa longue semaine. Donc, bien qu'heureuse, elle ressent un vide, un sentiment d'être simplement une mère et une épouse et non une femme. Un jour, en rentrant de l'école, Ana, âgée de dix ans maintenant et accompagnée de sa soeur et de son frère trouve son père en larmes, une lettre à la main. Ivy, l’aînée s'approche et prend la lettre, la lit à haute voix et c'est un véritable coup de tonnerre qui s'abat sur la famille. Leur mère, leur chère et dévouée mère est partie, avec un autre homme visiblement, elle a simplement prit ses affaires et décidée de quitter la maison, sans penser à son mari, à ses enfants... A tout ce qu'elle pouvait laisser derrière elle. Ana ne comprends pas et se mure dans un silence sordide pendant plusieurs jours, c'est finalement grâce à Ivy qu'elle reprend un peu de couleurs. Sa grande soeur a, en quelques sortes, remplacée leur maman, elle s'occupe de tout dans la maison, leur père ne s'occupant plus que de lui-même, ayant oublié qu'il avait trois enfants qui comptaient encore sur lui après l'abandon de leur génitrice, mais comme il dit à Ivy quand elle s'énerve contre lui, qu'ils s'estiment heureux qu'ils leur donne de l'argent pour vivre et finalement, elle préfère ça plutôt qu'ils soient placés en foyer et surement séparés ! La vie reprend donc son cours et même si ce n'est pas rose tous les jours, les gamins se serrent les coudes, ils n'ont plus de mère et un père absent, mais au moins, ils sont là les uns pour les autres. La GRS aide aussi beaucoup la petite fille à penser à autre chose, c'est une passion qu'on ne pourra pas lui retirer.

Tout bascula, une nouvelle fois, quand la petite fille se transforma en jeune femme, elle avait quinze ans et déjà une beauté à couper le souffle, le portrait craché de sa mère, à son grand désespoir d'ailleurs... Oui, ressembler autant à la personne que vous détestez le plus au monde, ce n'est pas évidemment... Ana ne lui pardonnera jamais son abandon et même si elle revenait du jour au lendemain, la bouche en coeur, voulant se faire pardonner. Jamais, oh grand jamais elle n'accepterait ! Elle préférerait encore se jeter sous un bus. Avant son départ, ils avaient une belle vie et elle a tout gâché, son père s'est mis à boire, il a arrêté de bosser environs un an après le départ de sa femme et c'est sa soeur qui a dû entretenir la famille. Le pire est encore à venir... Comme dit, Anastasia ressemble énormément à sa mère, et ça n'a pas échappé à son père qui, surtout quand il est bourré, commence à avoir des gestes et des mots déplacés envers sa plus jeune fille, elle l'a bien remarqué et la belle est de plus en plus mal à l'aise, mais merde c'est son père ! Comment un père peut-il agir de la sorte ? Ana l'évite le plus possible et évite de rester seul avec lui, sa soeur est au courant et elle cherche un moyen de partir en prenant en charge son frère et sa soeur, mais les papiers traînent... Un soir, la jolie blonde rentre de son cours de GRS bien à l'avance, une gymnaste s'étant tordu la cheville. En arrivant, elle trouve son père affalé dans le canapé, mais pas une trace de son frère et de sa soeur, ils ne sont sans doute pas encore rentré. La jeune fille se fait discrète et pars prendre une douche, en sortant, elle trouve son père dans la salle de bain, elle attrape une serviette rapidement pour se couvrir et lui hurle de sortir, mais évidemment, il ne l'écoute pas... Il s'approche l'oeil pervers en lui disant à quel point elle ressemble à sa mère, à quel point elle est belle, il a l'haleine qui sent si fort l'alcool qu'elle a envie de vomir... La situation lui donne envie de vomir ! Finalement, elle réussit à se dégager et elle quitte la salle de bain, mais il l'a rattrape aussitôt, elle crie, se débat et c'est à ce moment-là qu'Ivy et Maksim débarquent et comprennent immédiatement la situation. La grande blonde monte les escaliers quatre à quatre et pousse violemment son père qui perd l'équilibre et tombe dans les escaliers.

Un an plus tard, Idvotya, Maksim et Anastasia ont quitté la Russie, ils vivent désormais en France, à Paris. Ils ont réussi à quitter rapidement le pays à l'aide d'un ami de Maks. Ils arrivent donc dans la capitale française, où ils vivent de petits boulots et de vols en tout genre. Parce que oui, nos trois compères vivent aussi de petits larcins histoire de pouvoir manger régulièrement. Et c'est à cause, ou grâce ça dépend du point de vue, que leur vie va changer. En effet, c'est en essayant de voler M. Taliaferro, oui essayant parce qu'il a très vite compris leur manège et les a pris à leur propre piège... Mais au lieu de les dénoncer à la police, voyant  bien que c'était surtout des gamins pommés, il propose de les aider, l'homme a directement vu les capacités des jeunes gens et leur propose de les entraîner pour faire partie de son cirque en tant qu'acrobates, ils feraient un numéro à trois, le clou du spectacle ! Après trois mois d'entraînements acharnés, ils font leur première représentation devant un public rapidement conquis à leur cause et intègrent rapidement le cirque de façon définitive. Ana a enfin l'impression d'avoir trouvé une famille, une famille qui ne va pas l'abandonner ou lui faire de mauvaises choses... Elle tente enfin de se reconstruire et le cirque et les gens qui y bossent l'aident beaucoup. Seulement, le cirque a quelques difficultés financières... Que la famille Petrova s'efforce de régler en... Volant. Et oui, les trois frères et soeurs volent de temps à autre à des personnes riches, qui n'ont aucunement besoin d'argent histoire de renflouer les caisses de leur "famille". Le cirque leur a redonné une stabilité, une vie bien meilleur et s'il faut faire cela pour qu'il continue de vivre, alors ils sont prêts à le faire encore longtemps... Jusqu'à quand ? Jusqu'au point de non-retour ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(Josephine Skriver) ANA ► “L’amour est un art, une acrobatie, c’est parfois de l’héroïsme.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» De l'amour à la haine,pourquoi?
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» qu'est ce que vous etes prêt à faire par amour
» un amour de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DÉSIR GOURMAND :: GESTION DU PERSONNAGE :: Carte d'identité :: Bienvenue sur DG
-