AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 12
▐ AVATAR : Chad Michael Murray

▐ CREDITS : .Cranberry (avatar) - WILD HEART (signature) & BTVS (citation signature)


▐ AGE : 31
▐ PROFESSION : Co-proprio d'une boutique de produits dérivés en tout genre, bref, si vous êtes un geek, vous devez connaître !
▐ TU SQUATTES OU : Pas vers chez toi, en tout cas !
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Rien n'est plus beau qu'une femme, vous ne trouvez pas ?
▐ SITUATION AMOUREUSE : En relation très libre

MessageSujet: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Ven 8 Avr - 21:07



William Grey


29 ans ✘ Co-proprio d'une boutique de mangas, comics, jeux vidéos, produits dérivés... ✘ L'opéra ✘ Chad Michael Murray
DATE DE NAISSANCE ☎️ 1er juin 1986i ; LIEU DE NAISSANCE ☎️ Seattle ; ORIENTATION SEXUELLE ☎️ Hétéro ; SITUATION PERSONNELLE ☎️ En relation très libre avec Maya ; CRÉDITS ☎️ Tumblr.

Connaître ton personnage

Décrivez vous en cinq adjectifs positifs et négatifs
Surdoué. Ca peut paraître prétentieux de se dire surdoué, mais c'est pourtant la vérité. Mon Q.I est plus élevé que la norme. Et, par chance, ça m'a permis d'avoir une scolarité des plus tranquilles (bien que par moments, je m'emmerdais sérieusement en classe !). Le plus chiant, dans tout ça, c'est que j'ai plus de facilité à comprendre des choses que vous trouverez certainement abstraites ou compliquées, qu'à décrypter les émotions humaines et à comprendre les règles de bienséance.
Casse-couilles. Ca revient assez souvent lorsqu'on parle de moi. On le dit au sujet de ma tendance à reprendre les gens assez souvent, et aussi parce que je perds patience plus rapidement qu'une salope n'enlève ses fringues pour se glisser dans le lit de sa nouvelle conquête. Dois-je m'excuser de ne pas supporter d'entendre des gens maltraiter leur langue natale ou encore feindre d'être doués sur un sujet alors qu'ils ne le maîtrisent pas du tout, au risque d'induire en erreur leurs auditeurs ? Désolé, mais je ne compte pas le faire : je déteste qu'on détruise sa langue maternelle, et encore plus qu'on tente d'impressionner des gens en étalant sa science alors qu'on ferait mieux de se la fermer. Et cela m'insupporte encore plus quand il s'agit d'un sujet qui me tient à coeur ! Dois-je également m'excuser de détester perdre mon temps à écouter les conneries de personnes insipides ? Savez-vous que la vie est excessivement courte ? Si vous voulez la passer à sourire à des débiles qui se prennent pour des intellos, grand bien vous fasse, moi, j'ai mieux à faire ! J'avoue, cependant, que de manière générale, la patience et moi ne sommes pas très amis !
Maniaque. Je sais que ça peut être horripilant, mais je suis en effet maniaque. Je déteste que l’on mette du désordre dans mes affaires, que ce soit chez moi ou à la boutique. Cela dit, pour le job, je vous rassure, je n’agis en maniaque que lorsqu’on fout en bordel monstre. J’avoue, par contre, que je fais régulièrement un tour dans les allées du magasin, pour remettre 2-3 produits en place, que les clients ont regardés et mal rangés. Je déteste donc tout particulièrement quand des gosses viennent, de ceux qui foutent le bordel sans gêne (et par bordel, j’entends qu’ils ne font même pas l’effort de ranger, ou de déplacer un produit dans un autre rayon…).
N’aime pas les gens. C’est du moins ce qu’on dit rapidement à mon sujet. Parce que je n’ai jamais aimé sortir et faire la fête jusqu’à pas d’heure. Parce que je ne vais pas aborder les gens avec l’aisance de certains. Parce qu’il m’arrive bien souvent de ne pas remarquer que des nanas s’intéressent à moi, et même de les rembarrer quand elles essayent de me draguer. Parce que je n’ai pas une horde d’amis, contrairement à certains. Parce que je n’ai pas la facilité à voir si mon entourage va bien ou pas, et que je suis loin d’être doué pour trouver les mots justes afin de les aider à aller mieux. En réalité, comme je l’ai déjà dis, il se trouve juste que je ne comprends pas les gens. Que la plupart me semblent fades et insipides, par leur connerie, ou leur superficialité, ou leur manque de culture. Que je n’aime pas être entouré de plein de gens, même si je ne suis pas agoraphobe. Vous ne me verrez donc dans les transports en commun que lorsque je n’ai pas d’autres choix.
Les emmerdes m’adorent ! C’est un fait avec lequel je tente de vivre, depuis un moment à présent. Certains ont une chance de folie, moi, je suis un aimant à emmerdes. Que ce soit parce que j’énerve des gens, sans le vouloir vraiment, au point de déclencher des bagarres (être franc, ne pas avoir de « filtres », niveau paroles, c’est parfois dangereux !). Que ce soit parce qu’il y a une tonne de désagréments administratifs qui me tombent sur la gueule, et que c’est une galère sans nom pour en sortir. Ou encore, que ce soit parce que j’ai juste pas de bol au point de perdre mon portefeuille avec tous mes papiers dedans, mon téléphone portable, mon ordi….  Casse-cou. Je ne tiens en place que lorsque je lis, que je regarde la télé, ou encore que je suis tellement occupé que mon cerveau se tait. En dehors de cela, j’ai tendance à pas mal bouger. Et bien souvent, pour canaliser ce surplus d’énergie, je fais du sport. Vélo, course, VTT de descente, saut à l’élastique…. Je suis un touche-à-tout, à ce niveau-là, même si je ne pratique ces activités qu'avec Maya. Je vous l'ai déjà dis, les gens, ça craint, et ce qui est chiant avec le sport, c'est qu'il faut sortir, et donc, voir des gens, prendre ainsi le risque de leur parler... (Quand Maya n'est pas là, je me contente de ranger l'appart', de faire le ménage à fond, ça détend !) Cela dit, mon goût pour l'adrénaline m’a souvent mené à l’hôpital (sans oublier que je ne pense pas toujours à ma glycémie, d'où le fait que je préfère être avec Maya, elle parvient à me canaliser et me faire comprendre qu'il faut que je fasse un break). A tel point que je pourrais avoir une carte de fidélité ! L’un de mes derniers séjours en date, par contre, n’est pas lié à mon aspect sportif, mais uniquement au fait que je n’ai pas de chances. Il se trouve que j’ai été pris, involontairement, dans une bagarre, un soir où j’avais quitté la ville, pour assister à une convention. Au cours de cette bagarre, j’ai été poignardé dans le ventre. Rien de grave, par chance, mais cela a tout de même nécessité une hospitalisation, que j’ai caché à Maya, pour ne pas l’inquiéter. Voici comment j’ai hérité d’une semaine, hospitalisé, et surtout, d’une nouvelle cicatrice, qui s’ajoute aux autres que j’avais déjà accumulés.

Quelle est la soirée parfaite à vos yeux ? Juste une soirée tranquille à l'appart', avec mes coloc'. A regarder la télé ou à jouer à la console. Sinon, à lire. Pas besoin de vous préciser le style de lecture que j'affectionne, je crois....

Vous avez sûrement un talent caché, ou peut être un plaisir coupable que vous n'assumez tout simplement pas. Déteste les chiens. Il serait même plus correct de dire que j’en ai la phobie. La raison en est simple : quand j’avais 1 an et demi, je me suis mordre au mollet (droit) par le chien de mes voisins. J’en garde une belle cicatrice, que même les spécialistes à l’hosto, n’ont pu faire disparaître. Je sais que j’étais très jeune, mais un tel événement, ça vous marque, même inconsciemment. A présent, je déteste donc les chiens, peu importe leur race et leur taille. C’est d’ailleurs bien pour cette raison que j’ai interdis l’accès de ma boutique aux gens qui baladent leurs chiens. Ca, et aussi parce qu’il y a tout de même des choses assez fragiles, exposées dans mon commerce, alors bon… Puis les chiens, ça bave, ça aboi sans raison, et ça perd une tonne de poils… + Blasé par les réflexions sur mon nom de famille. Avant, j’aimais assez mon nom de famille. Aussi bien parce qu’il est lié à de célèbres personnes historiques, que parce qu’il est celui d’un de mes personnages préférés : Jean Grey. A présent, quand je dis mon nom de famille, les gens pensent immédiatement à des romans (et films), que j’exècre : 50 shades…. Franchement, savoir qu’on pense à ces personnages en carton en entendant mon nom de famille, ça me donne envie de me frapper la tête contre le mur jusqu’à oublier que mon patronyme a été sali de la sorte !



Derrière l'écran


Moi, c'est Cacahuète. C'est Junkiie qui m'a traînée ici  Rolling Eyes Et j'ai la flemme de m'étaler, alors voilà, c'est tout !  

Code:
[color=#cc0066]✘✘[/color] Chad Michael Murray  [color=#339999]►[/color] William Grey


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 12
▐ AVATAR : Chad Michael Murray

▐ CREDITS : .Cranberry (avatar) - WILD HEART (signature) & BTVS (citation signature)


▐ AGE : 31
▐ PROFESSION : Co-proprio d'une boutique de produits dérivés en tout genre, bref, si vous êtes un geek, vous devez connaître !
▐ TU SQUATTES OU : Pas vers chez toi, en tout cas !
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Rien n'est plus beau qu'une femme, vous ne trouvez pas ?
▐ SITUATION AMOUREUSE : En relation très libre

MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Ven 8 Avr - 21:09



Il était une fois...


Ma vie n’est pas de celles qui méritent d’être partagée au plus grand nombre, loin de là, même. J’ai vu le jour au sein d’un foyer on ne peut plus banal, et au revenu modeste. Enfant unique, cet état ne m’a jamais dérangé, bien au contraire. Non pas que j’étais égoïste, je ne le suis pas plus qu’un autre, disons que, très tôt, j’ai montré des difficultés pour me lier aux autres. Même avec mes parents, pour être honnête. Pourtant, ils m’aimaient et je les aimais. Mais ma mère a vite compris que les effusions de joie n’étaient pas pour moi. Elle a essayé de me faire changer d’avis, pourtant. Parfois même elle allait jusqu’à souligner le fait que j’étais son seul enfant. Et j’ai découvert plus tard qu’elle ne pouvait en avoir d’autres. Son 1er et seul accouchement s’était mal passé, et tomber enceinte pouvait mettre sa vie en danger, risque que ni elle, ni mon père n’était prêt à prendre. Au vu de l’instinct maternel, fortement développé, qui existe chez ma mère, je pense qu’elle en a beaucoup souffert. Cela a été un sujet de discorde entre mes parents, ma mère voulait adopter, mon père s’y refusait. Il avait toujours de bonnes raisons, et en tête se trouvait le fait qu’ils avaient des revenus bien trop modestes pour voir la famille s’agrandir, et encore plus pour s’engager dans des démarches d’adoption. Plus le temps passait, et plus les disputes se faisaient présentes, tant et si bien que mes parents ont cessé de se cacher pour s’engueuler. Par chance, mon père était souvent en déplacements, pour son boulot. (Enfin, du moins était-ce l’excuse qu’il présentait, la réalité était tout autre, on reviendra dessus plus tard.) Toujours est-il qu’il n’était donc pas souvent à la maison, aussi les disputes n’étaient-elles pas permanentes, mais gagnaient sans doute en intensité quand il regagnait le foyer familial.

De par son boulot, comme je l’ai déjà dis, mon père n’était pas souvent chez nous. Il a loupé la plupart de mes spectacles scolaires, ainsi que mes matchs de foot. Rapidement, ça a cessé de me faire quelque chose : on s’habitue à tout. Et puis, ma mère était présente, elle. Elle se pliait en 4, pour moi. Cela dit, une chose dont je serais toujours reconnaissant à mon père, c’est qu’il m’a acheté mes premiers Comics. Il les lisait depuis son enfance, aussi en parlions-nous souvent, lorsque nous passions du temps ensemble. C’est à lui que je dois ma passion pour l’univers des Comics et des Marvel, même si celle-ci a perdurée grâce à ma mère, car c’est elle qui a pris le relais, quand mon père ne pouvait m’acheter les derniers numéros parus. De manière générale, mon père a peu à peu cessé de s’occuper de moi, et de ma mère, par extension. Mes parents n’étaient déjà plus vraiment un couple, lorsque mon amitié avec Maya est véritablement née. Car oui, une personne dont je ne vous ai pas encore parlé pour l’instant, alors qu’elle est pourtant l’une des rares à être importante dans ma vie, c’est bien Maya. Elle habitait à quelques pâtées de maison, et nos mères avaient réussit à sympathiser, ce qui fait qu’on se voyait souvent. L’un comme l’autre, nous avons des caractères assez spéciaux, aussi nous a-t-il fallu des mois pour se considérer comme amis, et aimer passer du temps ensemble. Si au début, nous rechignions à nous retrouver, nous étions finalement devenus des râleurs de 1ère lorsqu’on ne pouvait se voir. Si la suite de ma vie a été pas mal agitée et compliquée, Maya a été la seule constante. Etonnant, au vu de son caractère à chier, mais c’est ainsi. Elle m’a d’ailleurs été d’un précieux soutien quand ma vie a éclatée, alors que je n’avais que 10 ans…

C’est en effet à cette époque que ma mère a ouvert les yeux sur son mari, réalisant que ses déplacements successifs et bien longs n’étaient pas toujours que pro. En réalité, mon père menait une double vie, depuis maintenant 8 ans. Il avait un autre appartement, dans une autre ville, avec une autre femme, qui elle avait réussit à lui donner 3 autres gamins. C’est sans doute ces gosses qui ont fait que mon père avait peu à peu finit par nous délaisser, ma mère et moi, car il avait toujours voulu une famille nombreuse… Ma mère a essayé de récupérer mon père, s’en rendant presque malade, oubliant sa peine et son humiliation dans l’alcool. Voici ainsi comment s’est poursuivie la fin de mon enfance : abandonné par mon père au profit d’une autre famille que je n’avais jamais rencontré (et que je refuse d’ailleurs de découvrir), et avec une mère qui était rarement sobre. J’ai ainsi appris à reconnaître les signes d’une trop importante alcoolémie chez ma mère, à essayer de la préparer pour qu’elle paraisse normale lorsqu’elle devait faire face à mes enseignants, ou encore à faire le ménage quand elle était trop occupée à décuver pour le faire. N’allez cependant pas sauter à des conclusions hâtives : ma mère était une bonne mère malgré tout. Elle n’a jamais cessée de travailler ni de s’assurer que mon père n’oubliait pas sa pension, afin que je ne manque de rien. Elle n’oubliait jamais de remplir le frigo ni de me faire à manger, et pensait presque tout le temps à faire la lessive (c’est d’ailleurs parce que j’ai commencé à en avoir marre de le lui rappeler et d’aller en classe avec des fringues crades que j’ai appris à faire tourner une machine à laver…). Elle était juste trop brisée pour penser à faire le ménage, ne pas oublier trop quotidiennement le repassage (elle pensait déjà à garnir ma garde-robe de temps à autre, c’était déjà bien !) et se souvenir des divers rendez-vous scolaires avec mes enseignants, n’oubliant cependant jamais (oh miracle), de venir m’encourager, pour les spectacles scolaires ou mes matches. J’avoue que si je n’avais pas eu Maya, et par extension, ses parents, ça aurait été nettement plus compliqué. Il n’était pas rare, en effet, que je me réfugie chez mon amie, quand ma mère était trop ivre pour se rappeler qu’elle avait un fils. Je ne suis pas du genre à vouloir toujours être avec d’autres personnes, mais à cette époque-là, la solitude avait un goût amer lorsqu’elle signifiait que ma mère buvait, dans la pièce d’à côté, pour oublier le fiasco qu’était sa vie.

C’est possiblement pour ne pas avoir à penser à cette ambiance étrange que je me suis autant focalisé sur mes études. J’ai toujours eu des facilités à apprendre, et beaucoup de curiosité pour m’intéresser à un paquet de choses et aimer apprendre, néanmoins, je pense que je n’aurais pas étudier autant sans tout cela. Je ne me tuais toutefois pas à la tâche, pour réviser, car, comme je l’ai dis, j’ai des facilités. Je sais que si j’avais plus travaillé, mes notes auraient été encore meilleures. Je n’ai cependant pas à me plaindre, car mes bulletins ont toujours été excellents. Certains de mes comparses sollicitaient même mon aide quant ils avaient besoin de coups de mains. La plupart, je dois l’avouer, par contre, me jalousaient plus qu’autre chose. Je n’étais qu’un ado quelconque, boutonneux et bon élève, sportif et passionné de trucs un peu « stupide » selon leur définition (ce qu’on appelle aujourd’hui être un geek, si on veut généraliser les choses). Il n’était pas rare que je fasse office de tête de turcs à ces crétins. Contrairement à la plupart de leurs souffres douleurs, je ne me laissais pas faire. Ca m’a valu pas mal de passages chez le principal, mais, comme je l’ai dis, j’avais de bonnes notes, mes profs vantaient mon comportement dans leur salle de classe, aussi n’aies-je pas été puni bien souvent, en dehors de quelques heures de colles, je veux dire, mais rien n’a jamais entaché mon dossier. C’est d’ailleurs mon très bon dossier qui m’a permis d’avoir une bourse scolaire, et d’intégrer ainsi le M.I.T. Etant avide de savoir et particulièrement bien organisé, mais aimant aussi relever les défis, je n’ai pas hésité à suivre un double cursus, en biologie et en chimie. Double cursus que j’ai réussis, haut la main. De nombreuses portes se sont alors ouvertes à moi, quand j’ai eu mes diplômes. J’ai reçu d’intéressantes propositions d’emploi. J’aurai pu faire carrière, vraiment, et gagner un paquet de frics. J’ai essayé, quelques temps, bossant pour un grand labo pharmaceutique. Mais ça m’a vite emmerdé, bien que ça m’a permis d’accumuler de l’argent. J’ai finalement décidé d’arrêter, ça m’ennuyait, et j’avais en tête une idée bien plus intéressante, depuis un petit moment : ouvrir ma boutique. Grâce à Maya, mon rêve est devenu réalité. Bon, c'est aussi grâce à elle qu'on a quitté notre pays natal, mais ça, c'est une autre histoire. Et oui, comme je vous l’ai dis, Maya est quelqu’un d’important dans ma vie, à tel point que notre amitié a perdurée, envers et contre tous, n’étant sans doute pas très claire pour tous, mais qu’importe. Nous vivons en colocation, et ça se passe très bien. Le reste, disons que ça ne vous regarde pas, j’en ai déjà trop dis….



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administratrice de choc
avatar
▐ TON PSEUDO : Liloo_59
▐ J'AI POSTÉ : 1371
▐ AVATAR : Josephine Skriver

▐ CREDITS : Liloo_59 & Blondie


▐ AGE : 24
▐ PROFESSION : Acrobate dans un cirque le jour, petite voleuse la nuit.
▐ TU SQUATTES OU : Au cirque !
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les garçons c'est mon dada :D
▐ SITUATION AMOUREUSE : C'est compliqué.
▐ RÉPERTOIRE RPS : Disponible 0/4
Let's have some fun... feat Jules.
Petit-déj' entre soeurs feat Ivy.
Tu serais perdu sans moi feat Alejandro.
Réveil mouvementé feat Adrian.




MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Ven 8 Avr - 21:13

Welcome ;)

_________________

    imagine there's no heaven
    It's easy if you try, no hell below us, above us only sky. Imagine all the people living for today... • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 28
▐ AVATAR : Adam Levine

▐ CREDITS : frenchadicted & tumblr


▐ AGE : 39
▐ PROFESSION : lieutenant de police chez les moeurs
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les femmes

MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Ven 8 Avr - 21:20

Bienvenue

_________________
Stop swaying when the moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 584
▐ AVATAR : Alexis Bledel

▐ CREDITS : shadows. (avatar) tumblr (gif)


▐ AGE : 36
▐ PROFESSION : barmaid pratique le flaid bartending
▐ TU SQUATTES OU : dans le quartier du Marais 3ème arrondissement
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les garçons sans contre façon
▐ SITUATION AMOUREUSE : libre comme le vent
▐ RÉPERTOIRE RPS : à négocier par mp

* Alejandro *Et c'est parti pour le show*

* Zachary *The fear in my last memory*

* Aaron *Agréable retrouvaille*

* Benjamin *Et si on se laisser tenter*

* Nicolas *Et dire que certains appellent cela de l'art*

* Marck *La plaie et le couteau*

MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Ven 8 Avr - 21:33

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite.

_________________
    Roxanne Sinclair

    «On prend la liberté d'être libre pour la liberté même.»
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aussi libre que le vent
avatar
▐ TON PSEUDO : Junkiie
▐ J'AI POSTÉ : 42
▐ DOUBLE-COMPTES ? : Reed & Adrian
▐ AVATAR : Megan Fox

▐ CREDITS : Junkiie


▐ AGE : 31
▐ PROFESSION : programmeuse jeux vidéos & co proprio d'une boutique de dérivé
▐ TU SQUATTES OU : somwhere over the rainbow
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : mes zhommes
▐ SITUATION AMOUREUSE : Couple libre

MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Ven 8 Avr - 22:00

(ça se voit que j'étais frustrée là bas non ? xD)

Bienvenue ma chérie ** On va pouvoir continuer de se taper dessus xD (c'est à se demander si j'ai pigé la signification de l'amour tu sais xD)

_________________
Geek in the place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junkiiesworld.tumblr.com

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 26
▐ AVATAR : Diego Barrueco

▐ CREDITS : Sadja


▐ AGE : 27
▐ PROFESSION : Journaliste | Stripteaseur
▐ TU SQUATTES OU : Dans mon loft
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les deux, pourquoi se priver ?
▐ SITUATION AMOUREUSE : Célibataire

MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Ven 8 Avr - 22:02

Bienvenue bon courage :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administratrice de choc
avatar
▐ TON PSEUDO : Liloo_59
▐ J'AI POSTÉ : 1371
▐ AVATAR : Josephine Skriver

▐ CREDITS : Liloo_59 & Blondie


▐ AGE : 24
▐ PROFESSION : Acrobate dans un cirque le jour, petite voleuse la nuit.
▐ TU SQUATTES OU : Au cirque !
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les garçons c'est mon dada :D
▐ SITUATION AMOUREUSE : C'est compliqué.
▐ RÉPERTOIRE RPS : Disponible 0/4
Let's have some fun... feat Jules.
Petit-déj' entre soeurs feat Ivy.
Tu serais perdu sans moi feat Alejandro.
Réveil mouvementé feat Adrian.




MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Ven 8 Avr - 23:58



Bienvenue à toi


Tu fais officiellement partie de notre communauté, et autant dire que c'est une chose ! Maintenant que ta fiche est validée, les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Mais avant, je te conseille de faire un tour au bottin, pour réserver ton avatar. Tu veux aussi que ton prénom soit unique comme toi, alors passe par là. Tu peux créer beaucoup de choses pour faire évoluer ton personnage, comme une fiche de liens. Et surtout, si tu as la moindre question, le staff est là pour y répondre. N'hésites surtout pas à nous envoyer un petit message privé, on te répondra au plus vite




_________________

    imagine there's no heaven
    It's easy if you try, no hell below us, above us only sky. Imagine all the people living for today... • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur de choc
avatar
▐ TON PSEUDO : T.O.M
▐ J'AI POSTÉ : 159
▐ DOUBLE-COMPTES ? : Jules
▐ AVATAR : Scott Eastwood

▐ CREDITS : Liloo_59


▐ AGE : 29
▐ PROFESSION : Directeur d'hôtel
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les brunes sexy
▐ SITUATION AMOUREUSE : Fraîchement marié

MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Sam 9 Avr - 15:54

Bienvenue dans le coin ^^

_________________
    play a game together
    and i tried to buy your pretty heart. you love when I fall apart. so you can put me together and throw me against the wall-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 12
▐ AVATAR : Chad Michael Murray

▐ CREDITS : .Cranberry (avatar) - WILD HEART (signature) & BTVS (citation signature)


▐ AGE : 31
▐ PROFESSION : Co-proprio d'une boutique de produits dérivés en tout genre, bref, si vous êtes un geek, vous devez connaître !
▐ TU SQUATTES OU : Pas vers chez toi, en tout cas !
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Rien n'est plus beau qu'une femme, vous ne trouvez pas ?
▐ SITUATION AMOUREUSE : En relation très libre

MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie" Dim 10 Avr - 11:56

Merci à tous !

Maya, on va dire que ça se devine légèrement XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie"

Revenir en haut Aller en bas
 

(Chad Michael Murray) - "Le destin c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsables de leur vie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DÉSIR GOURMAND :: GESTION DU PERSONNAGE :: Carte d'identité :: Bienvenue sur DG
-