AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 28
▐ AVATAR : Adam Levine

▐ CREDITS : frenchadicted & tumblr


▐ AGE : 38
▐ PROFESSION : lieutenant de police chez les moeurs
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les femmes

MessageSujet: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 15:28



Josh Kellan Carter


36 ans ✘ lieutenant chez les moeurs ✘ La tarte au citron ✘ Adam Levine
DATE DE NAISSANCE ☎️ 18 mars 1979; LIEU DE NAISSANCE ☎️ New-York ; ORIENTATION SEXUELLE ☎️ hétérosexuel ; SITUATION PERSONNELLE ☎️ célibataire, en fait un peu compliqué ; CRÉDITS ☎️ tumblr is my friend

Connaître ton personnage

a un certain gout pour la luxure, surtout avec une femme précise, impulsif, pouvant se montrer violent, caractériel, parfois égoïste même s'il est capable de tout donner, aventurier, oiseau de nuit.

Quelle est la soirée parfaite à vos yeux ? La soirée parfaite se résume à quelque chose de simple : pas de chichis ni grand restaurant au nombre d'étoiles inconsidéré. surement parce que les moyens n'ont jamais été présents dans ma vie. Juste une table bien garnie, au pire avec quelques bougies pour rendre l'atmosphère plus intime, quelques roses pour faire plaisir à madame. Surtout il ne faudrait pas oublier la baignoire pleine, pour un bain pré-dîner dans la même ambiance et qui mettrait un appétit bien différent sur la table. une soirée partagée entre moments romantiques et 100% intime où bien des sens seraient mis en éveil et bien des envies comblées...


Vous avez sûrement un talent caché, ou peut être un plaisir coupable que vous n'assumez tout simplement pas. Le talent caché? le mien? je dirai sans nul doute cette faculté de pouvoir passer de l'homme qui ne contrôle plus rien en état de colère à un homme capable de douceur et de bestialité. je n'ai pas vraiment de talent, j'aime juste le plaisir de me défouler de diverses manières possibles, et cela passe par bien des excès. Ce que je ne dis pas, c'est que j'aime bien faire de la musique également, en prenant une guitare pour décompresser, lorsque tout va de travers. était-ce mieux que de boire ? oui, à coup sur, mais pour le moment, c'est la seule chose qui fait quasiment autant de bien qu'un moment intime partagé entre deux personnes...



Derrière l'écran


Alors, moi c'est miss Psychee. j'ai changé de pseudo il y a peu de temps, par envie de ne plus être celle des débuts et parce que ça claque plus que mon pseudo irl qui n'est réservé qu'à ma meilleure amie What a Face . J'ai 27 ans, oui déjà une vieille, et j'ai connu ce petit bijou via bazzart. j'essaierai d'être connectée le plus souvent possible, même si ça sera surement 5 jours sur 7
Code:
[color=#cc0066]✘✘[/color] adam levine [color=#339999]►[/color] josh k. carter


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 28
▐ AVATAR : Adam Levine

▐ CREDITS : frenchadicted & tumblr


▐ AGE : 38
▐ PROFESSION : lieutenant de police chez les moeurs
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les femmes

MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 15:28



Il était une fois...


Père alcoolique, mère absente, enfant unique . Voilà ce qui caractérisait Josh, qui gardait tout cela pour lui. En même temps, allait-il fanfaronner que sa vie était loin d’idyllique ? Qu’il devait faire face à des responsabilités qui le dépassaient depuis un âge bien trop jeune au point d’en faire bondir les services sociaux ? Il essayait réellement de ne pas y songer, s’inventant des scènes du quotidien qui n’avaient jamais eu lieu, comme par exemple des diners à trois, des histoires lues… En réalité, il se servait tout simplement de ce qu’il voyait et connaissait avec Esteban, son meilleur ami, qui était également son voisin de pallier. Les coïncidences avaient sans nul doute bien fait les choses.. Chaque année, c’était la même chose, un anniversaire qui ne se souhaitait pas, des cadeaux qui n’étaient jamais arrivés, ou du moins si en retard. Josh était un peu perdu, se réfugiant dans son monde, qui n’était pas forcément des plus beaux, dignes des bisounours, si bien que son meilleur ami le forçait à venir chez lui, pour lui changer les idées, partager des jeux et bien plus. Sauf que Josh percevait tout à fait qu’il le faisait pour son bien, mais il ne voulait pas de pitié, surtout pas de son meilleur ami, qu’il considérait en plus comme un frère. Alors dès qu’il eut l’âge de travailler, il le fit, se moquant pas mal des cris de son père, qui réclamait une partie de l’argent gagné, mais également qu’il aille lui acheter de quoi satisfaire sa soif. Seulement, Il fallait bien reconnaitre qu’il n’y avait jamais assez de bouteilles à la maison, et Josh avait su se trouver une cachette afin de pouvoir garder au chaud assez d’argent pour chaque 18 mars. C’était un peu un moyen de remercier son ami, et dès la première année, le brun n’avait pu que se faire faire son premier tatouage, le premier d’une longue liste, tant il était devenu accro. Mais c’était également de se distinguer de celui qui l’avait mis au monde, lui qui dépensait le moindre cents à boire, son fils les dépensait chez un tatoueur, qui était devenu son ami. « T’es un dingue, Josh » . Esteban ne pouvait que lui faire la morale, alors qu’ils étaient une nouvelle fois dans la boutique, le 18 mars 1997. « Non, et pourquoi tu ne ferais pas le même ? Ça fait des années qu’on vient ici, et tu as toujours eu peur de faire le grand saut. Allez, après tout, on est meilleurs amis, des frères, Est’ » . C’était bien la première fois qu’il osait parler, à dire comment il voyait réellement son ami, et cela faisait du bien, surtout après tout ce temps. Lui qui avait été bâillonné se libérait de ses chaines. Et c’était ainsi que les deux jeunes hommes arboraient fièrement une patte de chat sur l’épaule droite, Esteban étant bien trop gentil pour s’aventurer sur des motifs plus Rock’n’roll. Mais c’était leur motif, le signe de leur amitié, d’un lien indéfectible, que rien ni personne n’avait réussi à détruire…

« tu te moques de moi, j’espère en m’annonçant que tu rentres dans la police ? » . Josh ne pouvait que comprendre son meilleur ami. Lui qui avait toujours été aux diverses limites de la loi avait passé tous les tests, et s’était présenté pour passer tous les examens nécessaires pour rallier les rangs des forces de l’ordre. Le brun avait besoin de stabilité, du moins professionnellement parlant, se disant au passage qu’Esteban avait toujours été le plus raisonnable des deux. Alors c’était à lui de montrer qu’il était capable de faire quelque chose de sa vie, surtout que les rues de New-York regorgeaient de différents trafiquants, contre lesquels il voulait lutter efficacement. Peut-être pour se donner bonne conscience ou sauver sa mère qui avait été happée dans les méandres de la drogue, détail qu’il avait appris bien plus tard. « Pourquoi tu ne me prends jamais au sérieux ? Et si je te dis que je compte me destiner aux mœurs, tu me fais une crise cardiaque, c’est ça ? » . Josh n’avait pu qu’éclater de rire, bien que ce soit son objectif premier, dont il ne comptait nullement dévier. Il réussirait, il allait s’en donner les moyens, ce qu’il avait fait et il n’avait pu que surprendre Esteban, en lui présentant la plaque reçue qu’il arborait fièrement. Lui, le badboy avait réussi à être fier de ce qu’il faisait, même si ses tatouages pouvaient faire tache avec son nouveau grade, tout comme ses pratiques quelque peu douteuses, à côtoyer tout genre de femmes, faisant agrandir inlassablement sa liste de conquêtes. Et s’il n’avait pas spécialement besoin de payer afin d’avoir des relations, il ne pouvait s’en empêcher lors de ses soirées de temps libre, alors qu’il se devait de les arrêter dans le cadre professionnel. Pourtant, même si ses collègues lui rappelaient régulièrement que tôt ou tard, cela finirait par lui tomber dessus. on verra, on verra , ne cessait-il de se répéter. Josh ne tenait pas à songer au pire, surtout qu’un soir, il n’avait pu que se dire que ses mauvaises habitudes avaient eu du bon. En effet lui resterait sans nul doute à jamais dans son esprit ce cri qui l’avait poussé à abandonner sa partenaire pour partir à la rescousse de la belle en détresse, celle qui clochait terriblement dans ce quartier, où se bousculaient les différentes strates de la société, surtout les plus basses et celles qui étaient souvent qualifiées de malfamées. Sans réfléchir, le réflexe professionnel était arrivé au galop et s’il n’avait pas son arme ou son enseigne, le brun avait sauvé la belle, lui empêchant clairement de connaitre la fin voire le pire. En gentleman comme il lui arrivait de l’être, Josh n’avait pu que proposer de la ramener, comme pour être sûr et certain qu’elle serait à l’abri et que son intervention ne soit pas vaine. Pourtant, ce flic avait ressenti quelque chose de différent, un contraste inquiétant d’avec ce qu’il avait connu jusqu’à maintenant, y compris ce qu’il allait faire avec cette prostituée. Son cœur battait différemment, se sentant attiré inexorablement par cette blonde qui répondait au prénom d’Hortense. Aussi étrange que cela puisse paraitre de par le fait qu’il ne la connaisse nullement, il avait réfléchi pendant plusieurs kilomètres, concentrant son regard sur la route et non pas sur cette sublime créature qui lui donnait étrangement chaud, une sensation de bien-être inconnue jusqu’à maintenant. Bordel mais qu’est ce qui lui arrivait ? Il avait envie d’elle, inexorablement, mais de manière différente. Le brun avala difficilement sa salive, avant d’arrêter son véhicule. Il ne comptait pas laisser ce désir s’éteindre aussi rapidement, sans connaitre les raisons de tout cela. Il avait besoin de savoir si sa passagère était également troublée ou s’il était le seul dans cet état-là. Osant enfin plonger son regard dans celui de la belle, il s’était mordu la lèvre, avant de se lancer, apeuré pour la première fois de sa vie. « Je vais sans doute paraitre bête voire même pour un fou, mais je… je ne sais pas comment expliquer ça, mais tu m’attires au point que j’ai une folle envie de toi, navré si je te choque, mais pour une rare fois sans te connaitre. ». Ses yeux s’étaient portés sur les lèvres de la demoiselle qu’il avait sauvée. Cette envie de s’en emparer était là, seulement il ne tenait pas à prendre de force cette femme qui méritait du respect, limite qu’on lui fasse la cour comme à une époque ancienne. Détournant le regard, il s’attendait déjà à ce qu’elle lui éclate de rire au nez, et il avait déjà comme une envie soudaine de rentrer, de s’adonner à une danse horizontale avec une professionnelle qui lui ferait atteindre le 7ème ciel avec l’impression d’être avec une autre. Posant ses doigts sur la clef et prêt à remettre le contact, le flic n’avait pu qu’être surpris de l’initiative d’Hortense qui était venir l’embrasser d’une manière qui était loin d’être prude. Le désir s’empara de lui, et il n’avait pu qu’y répondre avec une certaine ferveur, au point de s’adonner à des plaisirs qu’il croyait interdits avec une femme si distinguée. Cette nuit avait été emplie d’émotions, de passion, d’une intensité folle qui les avait tenu en haleine toute la nuit, sans qu’ils ne soient réellement épuisés, continuant à se nourrir l’un de l’autre jusqu’à épuisement, jusqu’à être rassasiés, bien que le brun ne le soit pas totalement, toujours plus enclin à gouter à la peau de sa partenaire, à se délecter de son odeur et à l’amener toucher un peu plus les étoiles. Au petit matin, il l’avait ramenée, lui mordillant la lèvre une dernière fois avant de la laisser partir à son monde. Étrangement, il se sentait vidé, et appartenir au bas fond d’une société. Mais cet épisode serait sans doute unique, du moins c’était ce à quoi il songeait. Les jours suivants avaient été chargés, lui perdu dans des dossiers qui l’empêchaient considérablement de penser à cet instant de luxure. « Josh, il y a quelqu’un pour toi. ». Relevant la tête, le brun n’avait pas entendu la porte s’ouvrir, et s’il avait ouvert la bouche, il n’avait pu que la refermer expressément, dès lors qu’il avait vu la fameuse personne en question. Se levant et faisant le contour de son bureau, il n’avait pu que fermer les yeux lorsque les effluves de son parfum étaient parvenues à son nez, lui faisant alors fermer les stores et la porte à clé afin que rien ni personne ne puisse être spectateur de ces retrouvailles, surtout qu’il ne savait pas comment cela allait se passer. « Hey » , réussit-il à murmurer d’une voix relativement douce, alors qu’il caressait du bout des doigts son épaule, avant de la faire retourner vers lui et de s’emparer de ses lèvres avec fièvre. Il n’avait pas envie de se poser de questions, la soulevant délicatement pour la poser sur son bureau où leurs vêtements tombèrent rapidement, permettant à Josh de reprendre possession de cette femme dont il avait soif, dont il voulait entendre les gémissements, la sentir pleinement sous ses mains et de bien des autres manières. Cette fois-ci encore, ils s’adonnèrent aux plaisirs de la chair d’une manière qui décontenança totalement le brun, lui qui se rendait compte à quel point elle lui avait manqué. Mais une ombre était apparue au tableau si idyllique, un détail que Josh avait remarqué, alors que leurs doigts étaient entrelacés, une alliance à l’annulaire gauche d’Hortense. Il n’avait pu que se relever, se séparant à regrets d’elle, elle dont il appréciait tout : sa peau, ses lèvres si charnelles, son intimité en laquelle il aimait se perdre. Elle était mariée, et lui, qu’était-il l’amant ? Après le rôle du mari cocufié, il endossait une autre casquette, et il n’était pas certain d’en être capable, parce qu’il se rappelait comment son ex-femme s’était envoyée en l’air avec un sacré nombre de gars, ce qui avait clairement mis un terme à leur mariage. Et s’il n’était qu’un parmi tant d’autres ? Juste le lieutenant de bas étage qui pouvait très bien amuser une femme de hauts rangs. Néanmoins, il s’était bien gardé d’exprimer ce qu’il ressentait au plus profond de son être, une attirance qui se transformait en quelque chose de plus intense, qui le consumait petit à petit, sans que personne ne s’en rende compte.

Certes, Esteban avait constaté quelques changements, et il n’avait pu que l’interroger quant à ses départs quelque peu précipités ou du fait que les deux amis ne se voyaient plus que rarement. Les conquêtes de Josh étaient nombreuses, il profitait clairement de la vie, de son célibat, accordant des moments à Hortense, lui qui avait spécifié qu’il n’y aurait pas de sentiments, juste des sexfriends, qui ne pensent qu’à passer du bon temps ensemble, sans compter qu’il s’adonner à ce même genre de choses avec d’autres femmes. Seulement, il s’apercevait clairement que chacune prenait les traits de la belle qui avait clairement changé depuis leur première rencontre. Progressivement, il avait appris à rester chez lui, au lieu de rejoindre une demoiselle pour une nuit, ne préférant finalement qu’avoir une seule peau contre la sienne, celle d’Hortense. « Le sexe sans les sentiments, c’est exactement ce qui nous convient » , lui murmura-t-il un soir à l’oreille, alors qu’il l’embrassait dans le cou. Cette relation sans engagement durait depuis quelques mois, leur donnant pendant leurs retrouvailles des moments des plus exquis, mémorables et qui n’étaient jamais ennuyeux, bien au contraire. Toutefois, les mots qui étaient sortis de sa bouche étaient complètement mensongers, lui qui sentait son cœur s’emballer dès lors que leur rendez-vous approchait, lui qui comprenait ce que cela signifiait. Mais faire cet aveu serait donner un coup de couteau au contrat initialement instauré entre eux, et mettre un stop à toutes ces nuits charnelles où leur passion était plus qu’explosive et intense, le faisant se sentir bien, un homme heureux.
Seulement, le petit nuage avait ben rapidement disparu, lorsqu’Hortense avait disparu brutalement, ne laissant aucune trace d’elle sur le sol américain. Leurs nuits sensuelles étaient remplacées par des nuits durant lesquelles Josh enchainait les verres, tournant tout seul dans son appartement, au point qu’il avait vu rouge et avait rendu visite au mari trompé. Sonnant à sa porte, il n’avait pu que se sentir minable, en découvrant la demeure disproportionnée et la richesse qui était clairement visible. Pourtant, il avait retrouvé sa force, quand il s’était retrouvé face au mari de celle qu’il avait caressée, embrassée voire même plus. « Pauvre con, tu l’enfermes où ? dans un palais doré qui ne lui correspond plus. Alors tu vas me dire où elle est ? dépêche toi ». Josh avait serré le poing, se sentant prêt à le lui décrocher en pleine figure. Le mari incrédule, commença à rire. « Ainsi, c’est vous, celui qui est responsable de sa métamorphose ? Vous sortez d’où ? Des bas-fonds de la ville. Vous êtes une raclure, vous vouliez avoir de l’argent et elle a décidé de ne plus vous renflouer, c’est tout. » . Là, c’était la goutte de trop, et il ne put que le frapper violemment, lui crachant dessus. « Tu veux dire de son épanouissement, bouffon. J’ai juste réussi là où tu ne réussissais pas, comme à lui faire avoir un orgasme digne de ce nom. Et je l’ai juste sauvée, un soir où t’étais trop occupé dans ton monde de merde, et j’ai un métier qui me permet de me regarder dans un miroir et de payer les factures. En tout cas, je vois que le mari ne sait pas où est sa femme, c’est tout ce que je voulais savoir » . Tournant les talons, il s’était réfugié dans un bar, où les verres avaient été descendus sans réfléchir, juste pour oublier cette absence. L’alcool était devenu progressivement le seul remède afin de ne plus songer à rien, et surtout pas à ses draps constamment froids, et il avait fallu qu’un petit matin, Esteban arrive et ne le secoue ardemment « putain Josh, tu as fini de te détruire ? je ne sais pas ce qui t’est arrivé mais bouge toi les fesses. Tu ne sors plus, tu vas mal finir… alors si c’est pour une personne, une femme pour laquelle tu es ainsi, alors bats toi, bats toi… » . Josh avait serré les mâchoires, se contentant de bougonner « tu ne sais rien, alors ferme la. » . Ses mots avaient dépassé sa pensée, et il s’en était voulu en voyant son ‘frère’ partir, claquant la porte derrière lui. Cela avait été le déclic en quelque sorte, oui, il se devait de la retrouver, de comprendre tout ce qui s’était passé, et il avait pu compter sur ses différents contacts qui avaient alors retrouvé la trace d’Hortense à Paris. « Mais pourquoi es-tu partie là bas ? », n’avait-il pu que murmurer, se remémorant chacun de leurs moments passés. Le lieutenant ne savait plus quoi faire, et il avait fallu qu’Esteban quitte la ville suite à son mariage pour le décider, lui qui n’avait plus aucune raison de rester. Paris here we go, pensa-t-il, en faisant ses valises et en prenant son billet pour cette destination inconnue. Ce qu’il savait, c’était qu’il rejoignait cette femme qui hantait toujours ses pensées….


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administratrice de choc
avatar
▐ TON PSEUDO : Liloo_59
▐ J'AI POSTÉ : 1371
▐ AVATAR : Josephine Skriver

▐ CREDITS : Liloo_59 & Blondie


▐ AGE : 23
▐ PROFESSION : Acrobate dans un cirque le jour, petite voleuse la nuit.
▐ TU SQUATTES OU : Au cirque !
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les garçons c'est mon dada :D
▐ SITUATION AMOUREUSE : C'est compliqué.
▐ RÉPERTOIRE RPS : Disponible 0/4
Let's have some fun... feat Jules.
Petit-déj' entre soeurs feat Ivy.
Tu serais perdu sans moi feat Alejandro.
Réveil mouvementé feat Adrian.




MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 15:46

Levine
Bienvenue

_________________

    imagine there's no heaven
    It's easy if you try, no hell below us, above us only sky. Imagine all the people living for today... • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 584
▐ AVATAR : Alexis Bledel

▐ CREDITS : shadows. (avatar) tumblr (gif)


▐ AGE : 35
▐ PROFESSION : barmaid pratique le flaid bartending
▐ TU SQUATTES OU : dans le quartier du Marais 3ème arrondissement
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les garçons sans contre façon
▐ SITUATION AMOUREUSE : libre comme le vent
▐ RÉPERTOIRE RPS : à négocier par mp

* Alejandro *Et c'est parti pour le show*

* Zachary *The fear in my last memory*

* Aaron *Agréable retrouvaille*

* Benjamin *Et si on se laisser tenter*

* Nicolas *Et dire que certains appellent cela de l'art*

* Marck *La plaie et le couteau*

MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 16:49

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche.

Ton gif de profil

_________________
    Roxanne Sinclair

    «On prend la liberté d'être libre pour la liberté même.»
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 28
▐ AVATAR : Adam Levine

▐ CREDITS : frenchadicted & tumblr


▐ AGE : 38
▐ PROFESSION : lieutenant de police chez les moeurs
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les femmes

MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 17:16

merci à vous deux

_________________
Stop swaying when the moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 40
▐ AVATAR : emily didonato

▐ AGE : 24

MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 17:31

Bienvenu beau mâle :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrateur de choc
avatar
▐ TON PSEUDO : T.O.M
▐ J'AI POSTÉ : 1026
▐ AVATAR : Jamie Dornan

▐ CREDITS : Blondie


▐ AGE : 30
▐ PROFESSION : Flic / Lanceur de couteaux
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les jolies femmes !
▐ SITUATION AMOUREUSE : Célibataire...

MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 18:35

Super choix de vava ^^
Bienvenue dans le coin ;)

_________________
Double Face

⋆ Toujours se méfier des apparences ...


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indomptable étalon
avatar
▐ J'AI POSTÉ : 275
▐ AVATAR : Stephen amell

▐ CREDITS : junkiie&blondie


▐ AGE : 30
▐ PROFESSION : Gère une entreprise internationale de magasin de lingerie homme et femme. moins officiel, il gère un bar de strip.
▐ TU SQUATTES OU : Guess where.
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les chieuses. ( IVY)
▐ SITUATION AMOUREUSE : Répétez la question ? parait que je suis la propriété d'Ivy...
▐ RÉPERTOIRE RPS : - Honey.
- Ana

MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 19:11

Bienvenue ^^

_________________
i can't stand any men near you. you're just mine.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://junkiiesworld.tumblr.com

avatar
▐ J'AI POSTÉ : 28
▐ AVATAR : Adam Levine

▐ CREDITS : frenchadicted & tumblr


▐ AGE : 38
▐ PROFESSION : lieutenant de police chez les moeurs
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : les femmes

MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 19:39

merci ^^

_________________
Stop swaying when the moon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administratrice de choc
avatar
▐ TON PSEUDO : Liloo_59
▐ J'AI POSTÉ : 1371
▐ AVATAR : Josephine Skriver

▐ CREDITS : Liloo_59 & Blondie


▐ AGE : 23
▐ PROFESSION : Acrobate dans un cirque le jour, petite voleuse la nuit.
▐ TU SQUATTES OU : Au cirque !
▐ TU PRÉFÈRES QUOI ? : Les garçons c'est mon dada :D
▐ SITUATION AMOUREUSE : C'est compliqué.
▐ RÉPERTOIRE RPS : Disponible 0/4
Let's have some fun... feat Jules.
Petit-déj' entre soeurs feat Ivy.
Tu serais perdu sans moi feat Alejandro.
Réveil mouvementé feat Adrian.




MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs Jeu 31 Mar - 22:24



Bienvenue à toi


Tu fais officiellement partie de notre communauté, et autant dire que c'est une chose ! Maintenant que ta fiche est validée, les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Mais avant, je te conseille de faire un tour au bottin, pour réserver ton avatar. Tu veux aussi que ton prénom soit unique comme toi, alors passe par là. Tu peux créer beaucoup de choses pour faire évoluer ton personnage, comme une fiche de liens. Et surtout, si tu as la moindre question, le staff est là pour y répondre. N'hésites surtout pas à nous envoyer un petit message privé, on te répondra au plus vite




_________________

    imagine there's no heaven
    It's easy if you try, no hell below us, above us only sky. Imagine all the people living for today... • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs

Revenir en haut Aller en bas
 

(Levine) too much good, hot.. Sex is my vocation, i can't fight this drugs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une femme forte au prétoire : The Good Wife
» Good news! Farsi, czech and other languages
» [Echotrooper] Return Good for Evil
» servo arced de hobby city ? good or bad
» Peterson in The Good, The Bad and The Ugly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DÉSIR GOURMAND :: GESTION DU PERSONNAGE :: Carte d'identité :: Bienvenue sur DG
-